La tornade a aussi sévi dans la Clape

Les dégâts subis par les immeubles sont en train d’être réparés car l’incertaine météo n’a peut-être pas fini ses caprices. Beaucoup d’entreprises sont sur le pied de guerre, les employés municipaux s’emploient également à ramasser les ruines des implantations publiques détruites, mais un tour de la station permet d’apprécier aussi les traces laissées par la tornade dans notre beau massif de la Clape et en particulier les pins, chênes kermès et autres plantations qui font la beauté et la diversité de notre massif. Le couloir de la tornade n’a rien épargné et on ne compte plus les arbres déracinés dans cet espace. Et si les biens matériels vont être réparés, il faudra beaucoup d’années pour transformer les jeunes pousses des pins (qui devraient être remplacés) en arbres magnifiques, paradis des cigales. Certes, ce ne sont que des plantes, diront certains, mais ces plantes-ci jouent un rôle essentiel dans l’écosystème local. Quel massacre à la tronçonneuse puisque des employés s’emploient à dégager les voies tel le chemin de la falaise, menant aux colonies et longeant le lotissement Rouquette, le long duquel jonchent troncs et branches déjà découpés.

Une Mini tornade dévastatrice

Bungalows et mobil-homes totalement détruits

"69 ans que j’habite sur la station. Jamais je n’ai assisté à un tel phénomène!» Cette tornade, est probablement venue de la mer vers 07H45 (nous ne sommes pas spécialistes de ces événements climatiques), occupant un couloir ‘environ 80 mètres. Partie du front de mer au droit de la rue des hirondelles , elle a traversé la station pour se déstructurer sur la première falaise de la Clape au bas des anciennes villas du CE de la SMC. ❡
Mais que de dégâts! D’abord, les toitures des villas du front de mer, la destruction d’un abri sur la promenade, puis chemin faisant , elle a emporté sur son passage avec un souffle surpuissant, non seulement quelques toitures des villas, la baraque de chantier du futur lotissement sis sur le terrain de l’ancien Foyer Léo Lagrange, puis, elle a fait de gros dégâts aux toitures des Capounades et maisons environnantes, sans oublier les voitures et volets des maisons, elle a arraché des arbres sur la Place de la Méditerranée emportant également des coins de repos en bois avant de pénétrer dans le camping La Falaise qui n’avait pas besoin de ça pour faire sa publicité. Là, apocalypse: arbres cinquantenaires déracinés , mobil-homes envolés pour être projetés 25 à 30 mètres plus loin sur le sentier unissant la caserne des pompiers au centre technique municipal. En hauteur, la pinède a été amputée de pins décapités ou couchés à terre. Mais dans le camping, où on déplora deux blessés, la vision des nouveaux bungalows, entièrement déchirés, les mobil-homes, les clôtures témoignent de la furie des vents d’Est.

En mode inversé...

Alors que toute la France, sauf nous, baigne dans un deuxième été, ce n’est pas du tout le cas sur notre côte méditérranéenne. Pluie, bienfaitrice pour la végétation, et en particulier les champignons, vent d’Est, mer démontée, plage envahie par la mer sans dégâts pour l’instant, et une humidité croissante et poisseuse qui est loin de mettre de l’huile dans nos «jeunes» articulations! La station est vide, morne, arène délaissée, où seuls quelques curieux viennent admirer la grande bleue devenue grise et remuante avec des beaux rouleaux finissant sur la grève. Quelques séances de cinéma peuvent agrémenter votre temps libre, à moins que vous n’optiez pour un bon livre, engoncé dans votre canapé douillet. Le dimanche a été gris, même sportivement puisque le RCNM, a pris une mémorable «branlée» dont on se souviendra dans les chaumières!. Un coin de soleil quand même puisque le facteur va vous amener le titre de votre taxe d’habitation 2018 revue à la hausse : part communale: + 1.19% et part intercommunale + 1.15%. La morosité est au rendez-vous. Il faut bien rire un peu!

Un projet pédagogique de tout premier plan

L’année dernière, l’école Gaston-Bonheur avait travaillé avec le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise et le collège Cité sur le thème de la menace sur la biodiversité en Méditerranée. Marie Deweider et Nathalie Poux ont recontacté l’école Gaston-Bonheur pour participer à des activités pédagogiques autour du thème de la « montée des eaux ». ❡
Deux classes (le CE1/CE2 de Yaelle Guégan de Queiroz et la classe de CM1/CM2 de Nathalie Defruit, professeures d’école ont donc adhéré à ce projet qui s’est déroulé en plusieurs étapes. ❡
L’ensemble des ateliers d’« Urbanisme Enchanteur » a été animé par Hélène Dattler, architecte et scénographe, coordonnatrice au sein de l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine et d’autres ateliers ont été coanimés avec Virginie Genet du PNRN. Le directeur Franck Montessuy n’a été que « le facilitateur de l’action ». ❡
Dans un premier temps, les élèves se sont appropriés leur environnement proche : Clape, bord de mer, centre-ville.Ils se sont fondus dans le paysage, ont joué avec les formes architecturales, ce qui a donné lieu à plusieurs séances photos. ❡
Après avoir visionné et analyser des images réelles ou non d’habitations construites en vue de prévoir la montée des eaux, ils ont réalisé des photo-montages de leur ville envahie par les eaux dans une centaine d’années. ❡
Un autre atelier a été consacré à la réalisation de maquettes de maisons du futur en matériaux recyclables (sur pilotis, amphibies...). Les enfants ont endossé la blouse de l’architecte et se sont confrontés à de réelles difficultés liées à la réalisation, au montage, aux techniques utilisées. ❡
S’en est suivi un travail de géographe à partir d’analyse de différentes cartes. Activité qui a la réalisation d’un puzzle géant représentant la région narbonnaise (mer, étangs, village, villes). Dernière étape : construction dans la cour de l’école de structures flottantes avec des palettes, des cagettes, de l’osier... mises à l’eau aux Exals. ❡
Malgré le thème quelque peu inquiétant du projet, les enfants y ont vraiment été sensibilisés, se sont sentis très concernés et s’y sont totalement investis. D’après leurs propres propos, ils ont aimé imager, créer, résoudre des problèmes, réfléchir, coopérer... ❡
Une restitution de l’ensemble des ateliers a eu lieu à l’école. Une partie sera restituée dans le cadre de l’exposition d’architecture flottante pour le littoral narbonnais du 11 au 23 octobre à l’office du tourisme de Narbonne. ❡
Ce projet de notre temps, pluri et interdisciplinaire a enchanté petits et grands, parents compris.

Le domaine social s'agrandit avec AVEA-La Poste

Didier Codorniou à l'aise dans ses convictions

Beaucoup d’élus et de responsables pour la pose de la première pierre du centre de vacances pour tous AVEA-La Poste. «Projet exemplaire à visée nationale» , la Poste sponsor principal de cette opération va investir 5 millions d’euros dans cette opération, mais la région Occitanie amènera aussi sa participation dans une enveloppe votée le 12 octobre et à «hauteur de l’espérance exprimée par le responsables». Sabine Poupard, directrice du centre  comme M. Glandières , président de l’UNAT et Dominique Hénault Directeur Général de La Poste, veulent créer un «tourisme social et solidaire», «un tourisme responsable au service des hommes et des territoires» Didier Codorniou, 1er vice-président de la région Occitanie représentant Carole Delga  soulignait amplement «le fil conducteur de la Région: le bien vivre ensemble» tandis que tous les élus rendaient un vibrant hommage à Louis Madaule créateur de la station et du concept. Rendez-vous est pris à l’été 2019 pour accueillir les nouveaux vacanciers .

ATTENTION: travaux sur la route de la Clape

La route RD 168, dite route de la Clape, menant de Narbonne à Narbonne-Plage et vice-versa sera fermée deux jours pour réparer le revêtement au droit de la barre rocheuse du plan du Roy (travaux rendus nécessaires par les chutes de blocs de pierres en 2015, 2016 et 2017).

 Le Conseil Départemental de l'Aude meten place une déviation par Gruissan ou Armissan hors poids lourds

La chaussée a été endommagée par les chutes de blocs préalables aux travaux ainsi que par le chantier au cours des minages et des amenées de matériels.

Prenez vos précautions lundi pour vous rendre au travail.

 

 

Les nuages s'amoncellent sur la Boule Lyonnaise

Dans le cadre de la fameuse et néfaste DSP, la zone d'activité de la BL est incluse dans la zone DSP cédée au Camping La Falaise.

Et cela fait 4ans 1/2 que la menace existait. Cet été elle est tombée à la suite d'une réunion (25 09 18) avec l'adjoint délégué à la plage Alain Vico. "Il faut déplacer et détruire les installations". Oui, mais où? Avec quel tempo? car les compétitions sont prévues au calendrier départemental pour les 6 et 20 octobre 2018, combien de cadres?, quid du mobil home servant d'accueil et de bureau car la nouvelle zone prévue entre les Karantes et les Exals est une zone totalement inconstructible, donc: pas de mobil home possible. Alors? Comment fait-on?
Il semblerait que les services techniques soient mis à contribution pour le déménagement, quant à l'Algéco faisant office d'accueil il serait installé dans la zone technique du port soit à environ 1 km, très pratique n'est-ce pas pour l'accueil ! Pourquoi alors ne pas installer les cadres dans cette zone proche puisqu'il y a de la place et une zone parking! Ne resterait à trouver qu'un emplacement "toilettes": pas difficile non?
Les cadres de jeu se "feraient au fur et à mesure" sachant qu'il en faudrait au moins 4 pour accueillir les compétitions prévues.
Ce qui paraît bizarre dans cette histoire, c'est que les ouvriers qui ont installé les clôtures de chantier prétendent que les installations "Boule Lyonnaise" ne les gênent pas pour la construction de la piscine, de la zone aqua-ludique et des futurs terrains de tennis! Alors, pourquoi? Comprenne qui pourra. Y aurait-il une idée derrière la tête comme pour l'association du "Jeu Provençal" ou celle de la "Pêche Sportive Grand Sud" déjà disparues?
L'écueil important, c'est que rien n'est écrit, tout est affirmé oralement donc déformable et contradictoire si nécessaire, que les plans d'implantation des agrandissements du camping changent très souvent , il semblerait qu'on veuille diminuer voire anéantir cette association (encore une) au prétexte de l'exigence et de la DSP de 2015.

Destruction massive du tissu associatif de la station

Voici le bilan provisoire des élus de Narbonne-Plage :

1er temps : fermeture du Jeu provençal ancré sur les quais du port avec terrain et chalet d’accueil pour les licenciés et amateurs. FIN.
2ème temps : la Pêche Sportive Grand Sud hébergée en la base Navalia dans un local annexe du club de voile n’a pas vu son bail d’occupation renouvelé. Donc cette association est partie à Port La Nouvelle accueillie à bras ouverts. FIN
3ème temps : le club de tennis si prospère en son temps voit ses terrains très mal entretenus et par voie de conséquence ses effectifs fondent et les réservations aussi. Heureusement les sponsors sont encore là, mais pour combien de temps. En attente de développement des courts.
4ème temps : la Boule Lyonnaise, expulsée de ses locaux actuels et de ses terrains devraient être exilés vers les Karantes-Exals (INTERDICTION DE CONSTRUIRE PUISQUE LA ZONE EST SUBMERSIBLE) mais sans installations pour le moment eux qui avaient prévu leurs compétitions départementales sur leurs cadres de N.Plage. En attente de déménagement sans précision de date avec les compétitions qui arrivent les 3 et 20 octobre !
Alors, on vous dira :
Qu’on a aidé l’association des chats libres : TB ; qu’on a créé des terrains de pétanque (saisonniers) aux Karantes : TB, mais si on l’a fait c’est que le besoin était là.
Le développement ? Ce n’est pas une soustraction, c’est une agrégation pour un meilleur choix des résidents et des estivants.

Rien ne va plus à La Falaise

Les Journaux du Midi 02 10 18

Les Journaux du Midi nous informent ce jour du devenir des propriétaires des mobil-homes installés au camping La Falaise. 

Quelle honte d'en arriver là! On aurait voulu faire plus mauvaise publicité à la station, on ne s'y serait pas pris autrement. Ceux qui ont signé la DSP en 2015 ont signé en amateurs sans prendre les précautions nécessaires afin de protéger les futurs propriétaires et pire, puisque l'article ci-contre nous apprend même la disparition des emplacements de caravanes et tentes dans les prochains mois.

Je ne dis pas qu'il ne fallait rien faire, mais quand on veut faire évoluer les installations, il ne faut pas raisonner en Euros, il eut fallu, me semble-t-il, protéger les occupants avant toute chose et surtout préserver en même temps l'esprit de ce camping familial.  

Les coulisses nous informent qu'une émission de télévision va donner dans quelques jours, un coup de projecteur à cette malheusreuse histoire. Attendre et voir.

La démolition de la station continue.

Les coulisses du triathlon

Beaucoup de participants aux différentes épreuves courues pendant ce dernier week-end avec un maigre public d’ailleurs. Tandis que les journalistes sportifs se sont attardés sur les résultats (voir notre édition du 2 octobre), nous avons décidé de tirer un grand coup de chapeau à une course réunissant sur cette grande épreuve, des jeunes personnes handicapées accompagnées comme il se doit. Ici le plaisir de donner et point de compétition, simplement une participation à une épreuve sportive et un vrai plaisir pour ces personnes qui retiendront le meilleur souvenir.de cette journée . Point de discours, simplement un grand bravo et un immense remerciement à celles et ceux qui accompagnent.

LE Tennis-Club a tenu son AG

La morosité était de mise à cette assemblée générale du tennis malgré les apparences polies des sourires. Le Président Michel Million -Brodaz et ses deux collègues, M.Josée Sicre et Marie-Josée Long pouvaient intervenir devant une assistance très amincie en présence de Gaëlle Pavan pour la mairie. Le rapport moral exposé par le président se félicitait de l’ensemble de la saison, et surtout de la venue de nouveaux adhérents. Il soulignait la diminution des locations des courts qui est dûe à la dégradation des terrains. 2 tournois amicaux ont eu lieu : tournois de simple et de double. en remerciant les sponsors (20) qui ont permis au club de ne pas être déficitaire. L’école de tennis se développe grâce aux cours donnés aux enfants de l’école primaire  De plus le moniteur Jérôme Gestin est toujours très apprécié pour son enseignement et ses compétences. Voté à l’unanimité Le bilan financier présenté par la trésorière adjointe est trés positif puisque le club a un excédant de 1600€ dû au sponsoring. Voté à l’unanimité L’école de tennis présenté par le moniteur Jérôme Gestin: Les parents sont très satifaits .Les enfants sont en augmentation ( 25) par rapport à l’année dernière grâce à l’école primaire qui fait découvrir le tennis toute au long de l’année à 32 enfants. Pour les questions diverses: la destruction des terrains 3 et 4 dés ce mois-ci (travaux en retrard) est actée avec la reconstruction de 3 nouveaux terrains en principe pour 2019.Pas encore de club house (en projet) seulement une pièce de 6m2 pour le stockage du matériel et un WC-douche. Pour conclure Gaêlle PAVAN félicitait le club pour son dévéloppement auprés des jeunes et adultes de la station .

Georges HUC, un des derniers pionniers nous a quittés

96 ans, le bel âge pour nous dire adieu. Georges Huc l'ancien propriétaire constructeur et créateur avec son frère de l'hôtel L'Arlequin en 1952, a été un des fidèles du maire Louis Madaule en qui il fait une confiance absolue au moment de la création de la station .Toujours présents d'ailleurs à la cérémonie des Amis de Louis Madaule fin août. Car, avant de venir sur la Côte des Roses, Georges avait déjà édifié à St Pierre "Le Nautilus", bar et bazar, devenu plus tard "La Siesta" et aujourd'hui restaurant.

Cet Arlequin-là, possédait une façade blanche mais rehaussée par la peinture des huisseries en bleu, jaune, ocre, vert et rose. Le rez de chaussée est occupé par 4 boutiques et, le soir venu, Georges invente le cinéma en plein air en clôturant l'enceinte avec un large drap noir pour la projection des films! Après la vente de cet immeuble ils créent avec son épouse le magasin de bonbons "Servez-vous" rue Jean Jaurès à Narbonne.

Georges et sa femme Jacqueline, à la retraite, passaient tous leurs étés sur la station. Le soir venu, pendant leur promenade digestive sur le front de mer, ils nous narraient leurs aventures cocasses pour certaines mais très précieuses aujourd'hui pour ceux qui écrivent l'histoire.

Avant de te quitter Georges, ayons une pensée pour les derniers pionniers amis qui restent: Georges Siaud (pharmacie en 1958) et Claude Cabrol épouse Jean Valverdu (boulangerie -Pâtisserie-Salon de thé en 1954) et Mme Sallis épouse Pierre Bouscarles (souvenirs et photo)

Les obsèques auront lieu jeudi 27 à 11 heures en l'église St Bonaventure

 

La piscine du camping La Falaise

Les travaux de l’ancienne piscine, démolie au début de l’été sont les prémices du début de chantier de la nouvelle piscine. La clôture du futeur chantier vient d’être posée avec les désagréments inévitables ( plus de WC ) pour les Boules Lyonnaises et le tennis. Le camping La Falaise va se doter d’un nouvel équipement «aqualudique» qui devrait lui permettre de monter en gamme. Ce centre de loisirs nautiques, financé, dans le cadre de la délégation de service public (2015) par la société gérante est un investissement privé et non municipal. (cf Narbonne et vous N°18). Cette société va continuer à investir afin de proposer aux vacanciers des conditions d’accueil adaptées aux nouvelles exigences des touristes. Cependant, les résidents à l’année se posent des questions dont la première est «qu’’ elles vont être les conditions d’accès à cet équipement privé» et «quel en sera le prix»? La fin des travaux serait pour «décembre 2018/Janvier 2019» (cf flyer municipal printemps 2017). Attendre et voir.

Jean-Yves, les copains ne t'oublient pas

Les vainqueurs en compagnie de Béa la compagne du feu Jean-Yves

27 bateaux sur la ligne de départ dont deux de Gruissan, ce samedi matin, pour le 1er Souvenir Jean-Yves Bilbe tragiquement disparu l’an dernier. Pour honorer sa mémoire, ses amis de l’ANPG avaient mis les petits plats dans les grands, puisque Jean Prouzet, artiste local habitant Narbonne-Plage a su réaliser un tableau incluant toutes les passions de Jean-Yves: d’abord, la forme du ballon de rugby, incluant les illustrations: les ceps de vigne, les arbres et la garrigue pour sa passion de la chasse, les champignons, un thon pour sa pêche favorite,  bref un ensemble d’éléments rappelant les plaisirs de cet épicurien qu’était Jean-Yves, Quelques feuilles voletent comme pour signifier les larmes de ses amis. Pour le concours de pêche, le classement s’est effectué en fonction de la longueur des poissons pêchés. Le podium s’établissait ainsi: Le bateau «Bali» et son capitaine Ballester dont les aînés lui avaient remis le trophée du meilleur jeune au dernier concours de pêche! Eh paf! Suivaient ensuite «Titou» du capitaine Arexi et «Hermèès» du président Louis Madaule qui se faisait un plaisir d’ offrir à tous les pêcheurs un superbe apéritif dînatoire, comme d’habitude, dirons-nous.   

MERCI

J'avais pris quelques jours de vacances et je me suis bien ressourcé dans la terre basque de mes ancêtres.

Et Merci aux 301 visiteurs de mon site en 3 jours! C'est dire si le site convient et est apprécié ou pas d'ailleurs. 

Mais, pour revenir à mon précédent papier, figurez-vous que j'en ai vu au pays basque, des promenades de front de mer, mais AUCUNE avec l'installation de manèges! Mais alors AUCUNE ! Il n'y a qu'ici.

Alors je ne dis pas qu'il ne faut pas de manèges sur la station, je le répète, ils sont nécessaires, mais pas sur le front de mer. Et si on les plaçait à côté de l'espace D. Baudis puisque cette zone est inconstructible (et il y a des parkings) en attendant de trouver une solution pérenne?  Ou sur l'mmense terrain des Karantes sur lequel on a déjà installé la pétanque? Et là, il y a de la place pour les manèges et le campement forain! Donc, les solutions ne manquent pas.

Enfin, pourquoi ne lance-t-on pas une votation dans tout le quartier de N.Plage comme on l'avait réalisée pour l'implantation du marché qui était revenu d'ailleurs, à son implantation initiale?

 Réponse à un employé municipal:

Cher Monsieur, je comprends votre position

1) vous êtes employé municipal donc: bouche cousue ou pire, je DOIS défendre à tous prix

2) vous êtes un alimentaire c'est à dire que vous devez votre emploi à la mairie, donc, il faut les défendre, mais comme l'âge de la retraite est dépassé pour vous, malgré votre militantisme syndical très marqué à gauche, vous restez en poste.

Alors des leçons de votre part , j'en ai cure.

Quant à la légalité de mon blog, je n'ai pas créé une micro-entreprise comme vous, et donc je n'ai nul besoin de remplir des papiers inutiles. Je suis libre de parole; ce n'est pas votre cas.

Enfin, vous pouvez chercher dans mon CV, j'ai obtenu ma situation par des examens, des concours nationaux, mon travail et les notations de mes supérieurs: Ies Inspecteurs d'Académie, Recteurs, ou Ministres.Je n'ai pris la carte d'aucun parti politique ou association apolitique quand je suis passé d'enseignant à chef d'établissement. Enfin, j'ai pris ma retraite après 42 1/2 ans de travail car j'étais un VRAI syndicaliste qui mettais en pratique ce que je défendais..

Alors de grâce, Monsieur, balayez devant votre porte. 

Et surtout n'oubliez jamais:

Vous et vos élus m'ont interdit l'utilisation et l'accès de la salle Baudis et de la salle Tramontane pour ma conférence-exposition publique du 02 juillet 2018 sur l'histoire de Narbonne-Plage ( j'ai vérifié, elles étaient inoccupées ce soir-là ) avec interdiction de faire de la publicité dans les magasins de la station et sur les journaux. Et pourtant la salle H. de Monfreid était pleine! Cela porte un nom dans l'Histoire: cherchez-le et vous serez peu fiers.  Voilà chers lecteurs, ce qu'est la libre expression à Narbonne-Plage.

Mise au point: 

Vous pouvez écrire ce que vous voulez pour vous justifier mais rien n'est plus embarrassant pour vous que la Vérité et les constats.

Par ailleurs, vos menaces, je n'en ai rien à faire. Et qui plus est, au sujet de "manque de courage", balayez encore devant votre porte, car, quand on ouvre un blog comme le vôtre, et QUE LES COMMENTAIRES SONT FERMES pour ne pas recevoir de contradictions de vos lecteurs alors là oui, c'est un manque de courage! Arrêtez de vous ériger en Maître justicier avec vos cartons rouges ou menaces.
Mon courage? Parlons-en: j'ai dirigé pendant 15 ans le plus gros collège de l'académie de Montpellier avec 1205 élèves et une bonne centaine de personnels de toutes catégories, et là? Ce n'est plus de la gestion matérielle. C'est de l'Humain au quotidien.

NON. Je ne suis pas en colère puisque j'ai déjà écrit que je vous comprenais.
 
Je milite simplement pour le bon fonctionnement de la station qui m'a vu naître  (J'avais 6 ans quand mes parents ont construit la 1ère villa de Narbonne-Plage) et que j'habite depuis 1949. Et je vois depuis 4 ans la station dépérir alors qu'elle avait amorcé un redressement avec les élus précédents (Moynier, Bascou). C'est ça qui m'insupporte, je la voudrais si belle, dynamique, fleurie, animée, bref, une réelle station touristique. Et que vois-je? Des entêtements ou des méconnaissances provoquant des décisions irrationnelles voire électoralistes (annonces des investissements publics et privés mélangés) : camping La Falaise, diminution en qualité et en quantité des animations (regardez les programmations de Gruissan et/ou St Pierre), un fleurissement désuet, ajoutés à l'énorme problème du stationnement des campings-cars, du stationnement tout court, de la saleté des rues et places pourtant slogan de campagne, de l'entretien des rues, sans oublier l'immense problème du boulevard de la Méditerranée, de l'avenue des cigales, du port, etc , etc. pour ne souligner que les problèmes urgents.
Enfin, n'ayez crainte, vous ne me verrez sur aucune liste des prochaines élections municipales car trop âgé (75 ans) JE SAIS LAISSER LA PLACE AUX JEUNES et en même temps donner quelques conseils, quand on me les demande et qu' on en discute, afin d'éviter le gaspillage de quelques milliers d'euros et plus. Quant à mon adhésion au comité de quartier ou Conseil citoyen actuel, le rôle de potiche n'a jamais été de mon goût! 
Quant au coût de mon exposition, vous n'avez pas honte d'écrire "qu'elle a été financée par l'argent du contribuable",  avec tout le gaspillage que l'on voit sur la communication électoraliste actuelle, et le cinéma de Narbonne-Plage qui vous occupe, et qui est subventionné en grande partie par le Conseil Départemental de l'Aude que vous dénigrez. La culture, oui, Monsieur, a un coût. Pour mon cas, il a été bien faible à l'époque (2012) et rend encore service aux groupes qui me demandent de la présenter. Pour info: encore cette année 2 groupes m'ont déjà demandé des interventions!

 

 

 

OUF ! Ils ont levé le camp !

Arrêt de bus

Ils sont partis et tant mieux pour les riverains et les derniers vacanciers. Ils, ce sont les manèges. Depuis plus de 40 ans ils sont sur la station, et c'est très bien, mais depuis 2 ans ils sont installés sur le front de mer. Pourquoi ? Qui a eu cette idée folle ?


Bien sûr, il fallait déplacer l'ensemble forain de la placette où ils s'installaient précédemment (jusqu'en été 2016) pour libérer des places de stationnement et c'est bien ainsi.
Mais à effectuer ce changement il aurait été plus opportun de trouver une solution pérenne pour le long terme. A l’instar des autres stations voisines, ne pourrait-on pas créer une zone ludique sur un terrain comme par exemple le parking jouxtant l’Aquajet (ou ailleurs) et qui créerait une zone ludique (Aquajet, jet ski, base nautique, chars à voile, cirques de passage, etc...) avec parkings adaptés, au bénéfice de tous, éloignant toutes les nuisances ci-dessous énumérées! Je tais volontairement les nuisances du problème de stationnement autant que les nuisances lumineuses qui en ce lieu ou un autre, ôteraient tous les inconvénients.


Et ne croyez surtout pas que j'en veux de quelconque façon à la fête foraine et encore moins aux propriétaires forains. Pas du tout! Mais alors pas du tout!! Mes enfants et petits-enfants s'y sont bien amusés dans leur très jeune âge.
Alors, pourquoi concentrer tout (grosses animations, marché estival, marchés nocturnes, ...) au centre de la station ou presque?
Il faudrait prendre en compte les effets néfastes de cette installation.


Effets néfastes collectifs :
L’étroitesse des lieux. Sommes-nous sûrs, que le passage des véhicules de sécurité entre les stands est bien conforme ?
Avez-vous remarqué la dangerosité de la descente des passagers des cars de ligne qui ont leur arrêt à, à peine 1 mètre des bords du stand ? Le car stationnant sur la route, sans protection pour les passagers !
Avez-vous remarqué l’étroitesse du passage des piétons, qui arrivant de l’avenue d’Aoste via la nouvelle promenade ont beaucoup de peine, les jours de marché estival ou nocturne, à se frayer un passage pour accéder à ceux-ci ?
Nuisance sonore: Et le bruit ? Tous les soirs de mi-juin à mi-septembre, l’ambiance sonore ne permet pas d’avoir le silence nocturne espéré et nécessaire pour les chambres d’hôtels voisins et les riverains de cet ensemble ?
Nuisance olfactive: Et les odeurs ? Toute l’après-midi et en soirée jusque tard dans la nuit, en fonction de la direction des vents, les odeurs d’huile frite et des churros et autres gourmandises non seulement polluent, mais envoient des vapeurs d’huile dans la nature et qui se déposent où?.
Enfin, comment peut-on donner l’autorisation à des commerçants itinérants, d’installer des tables et bancs pour boire et manger sur le front de mer alors que cette même autorisation, n’est semble-t-il, pas donnée aux restaurants et hôtels installés à l’année ?
Enfin, le PAROXYSME, le SOMMET de la laideur est atteint, alors que l'esthétisme de la promenade du front de mer, quasiment unique dans la région, n'était plus a démontrer. Pour quoi faire? Pour une implantation insensée et irrationnelle!
NON, rien ne va plus.

Effet néfaste individuel supplémentaire:
Outre les nuisances collectives ci-dessus mentionnées, s’ajoute une nuisance visuelle pour le voisinage.
Ex: Propriétaire d’une villa dans cette zone, j’avais acheté cet immeuble car je pouvais voir la mer de mon balcon. Eh bien, maintenant je ne peux plus admirer la grande bleue pendant tout le trimestre estival, le meilleur, sauf dans une « petite fenêtre » entre deux maisons, c'est-à-dire au tiers de ce que j’avais acheté ! C’est un préjudice important qui, ajouté aux précédents n’est plus supportable.

Conclusion :
Si l’été 2017 a été un essai, je le comprends, malgré, entre autres, des installations électriques déficientes cette année-là. Heureusement il n'est rien arrivé.
Où je ne comprends plus, c’est l’été 2018 pendant lequel ces installations ont perduré occasionnant des frais importants probablement financés par nos impôts, engendrés entre autres, par des installations électriques coûteuses et les nuisances ci-dessus énoncées.


NB : nous n’évoquerons que pour mémoire, l’implantation du campement des propriétaires, sur le grand parking du Théâtre de la Nature, qui confine les occupants dans un espace restreint et s’il arrivait un problème comme en 2015 où il s’est déclaré un incendie dans le campement (terrain des"Lavandes" aménagé et goudronné pour l'accueil) ?


Décidément, il est grand temps pour nos élus, de se préoccuper de ce problème pendant l’hiver au moment du renouvellement des concessions de plage par exemple, et d’envisager d’autres solutions.

Une belle rentrée sous le soleil

"Ils sont venus, ils sont tous là..." Les élèves bien sûr, ceux qui entrent en petite section et les aînés qui entrent au CM2 pour effectuer leur dernière rentrée à Gaston Bonheur. Beaucoup, accompagnés de papa et ou maman ou les deux, avec souvent papi et mamie venus soutenir la progéniture. 115 élèves répartis en 6 classes (Petite et moyenne section (1ère moitié), Moyenne (2ème moitié) et grande section, CP, CE1 et CE2 (1ère moitié), CE2 (2ème moitié) et CM2 et enfin CM1 et CM2.Le tout encadré par 6 professeures des écoles à la mine réjouie fières de participer à cette nouvelle rentrée. Le directeur par intérim ( Jean-Marc Blachère est encore en CLD), Frank Montessuy et son équipe avaient préparé à la perfection cette journée si particulière. Pas de temps perdu, affichage des classes au tableau, les mêmes couleurs utilisées à l'entrée des salles afin de faciliter la constitution des groupes, tout était réglé au millimètre. Bravo et bonne année scolaire à tous.

 

La colonne de la Sécurité Civile veille

C'est habituel, mais c'est à souligner puisque chaque été "la colonne " de la Sécurité Civile veille sur nous. Et nos massifs forestiers en particulier. Ces courageux militaires entretiennent régulièrement leur forme physique. Dans la région depuis quelques semaines, ils se rendent sur la plage afin de parfaire leurs qualités physiques, et il en faut, en joignant l'utile à l'agréable. La colonne est toujours parfaitement stationnée sur le parking de la place des oursins, prête à intervenir au complet si un appel d'urgence il y avait.

Merci à vous. 

Les Anciens Cadets de la Défense sur la Côte des Roses

Ce dimanche, de 9h à 11 heures, la présidente de l’Association des Anciens Cadets de la Défense de Narbonne (ACDN), Géraldine Nincq, concluait un stage de 3 jours permettant de réunir ces jeunes garçons et ces jeunes filles afin de se mieux connaître.
Durant ces trois jours du vendredi 31 août au dimanche 2 septembre, ils auront pu s'initier au tir en partenariat avec le stand de tir de Narbonne, à la course d'orientation en partenariat avec le club « COORE MJC ». Ils auront pu participer à des olympiades militaires sur la base et enfin ce dernier jour, le dimanche, après un treck de la base radar à Narbonne Plage une initiation au sauvetage aquatique leur a été proposée en partenariat avec le SDIS de l'Aude dont le lieutenant Cirès pilotait l’opération avec l’adjudant responsable Nicole Boyer.
Trente-cinq jeunes ont été initiés aux épreuves de sauvetage sportif comme le beach flag, le kayak ou le relais.
A cet événement l’ACDN a convié Patrick François Conseiller Départemental du Canton de Narbonne 3 et délégué au sport du Conseil départemental afin de remercier le département dont la subvention a contribué à la réalisation de ce camp.

C'est aussi la rentrée au tennis


La rentrée à l’école de tennis aura lieu le mercredi matin 12 septembre. Le moniteur, Jérôme Gestin, toujours très apprécié des enfants et des parents fera à tous un beau cadeau puisque le mois de septembre est totalement gratuit.
Pour le reste de l’année, sauf pendant les vacances scolaires, et pour 1 heure de tennis par semaine, soit le mercredi matin, soit le samedi après-midi, le tarif des adhésions s’établit ainsi : pour les 4 à 6 ans : 55 €, pour les 7 ans et plus75 € avec la licence offerte par le club.
Pour tout renseignement complémentaire s’adresser à Jérôme Gestin (Moniteur diplômé d'état) au 06.14.92.71.80 ou Michel Million-Brodaz, le président, au 06 .42.69.22.81
Par ailleurs, l’assemblée générale du tennis aura lieu le samedi 22 septembre à 18 heures, salle Tramontane, rue de Provence, et l’association amie, la danse country tiendra la sienne le lundi 10 septembre à 18 heures également en salle Tramontane.

 

 

12 équipes ont disputé le challenge du Conseil Départemental de la Boule Lyonnaise

Chaque année le Conseil Départemental organise cette amicale compétition «à la mêlée» sur les cadres de la Boule Lyonnaise. Les 12 équipes constituées en triplettes réunissaient Narbonne (ASCN) , Narbonne’-Plage, Port la Nouvelle, Cuxac d’Aude et Castelnaudary. A noter la présence des 3 dames ayant disputé les championnats de France parmi les joueurs du tournoi. Sous l’autorité bienveillante de Michel Perrin, arbitre régional préposé au graphique, toutes les équipes ont disputé 3 parties et l’équipe composée de Dorian Gressent (La Nouvelle), Michèle Menier (ASCN) et Yvan Fournès (Castelnaudary) a remporté les 3 parties et a donc reçu le challenge des mains de Patrick François, conseiller départemental de Narbonne3. 
Comme le soulignait l’élu départemental, ce «club très actif toute l’année» est dans l’ncertitude complète pour son implantation future sur la station; heureusement qu’à sa tête une équipe homogène et soudée composée de la présidente Martine Guinard et d’une belle équipe de bénévoles dont Yvette et Gérard Gonnet sans oublier la trésorière Maryse Massat et bien d’autres, font tout pour la réussite de l’association. Ainsi, à la pause méridienne, autour d’une table bien garnie préparée par ces dames, tous ont pu refaire les parties gagnées ou perdues autour du verre de l’amitié!

Ils sont en train de tuer la station

La lecture ci-dessous vous indiquera comment le 12ème adjoint est en train de tuer la station en général et le camping La Falaise en particulier. Ah, on vous dira que c'est du domaine privé et que les services publics n'ont pas droit de regard. Super! Ce n'est jamais de leur faute! 

Et surtout, on est toujours là pour déclencher les hostilités et se faire prendre en photo, mais jamais pour défendre les usagers.

Sauf que, il faut savoir qu'une chaîne de télévision nationale est venue filmer le camping La Falaise ces derniers jours et qu'on leur a refusé le droit d'entrer pour filmer les lieux et l'environnement du camping La Falaise. Belle publicité pour Narbonne-Plage qui passerait  à la télé courant octobre.

Toujours est-il que les malheureux vacanciers auraient trouvé une solution au camping "Côte des Roses" pour trouver, à Narbonne-Plage, une nouvelle terre d'asile. 

Attendre et voir. 

Les vide-greniers recommencent à partir du 2 septembre

Dire que la saison estivale arrive à son terme est un doux euphémisme ne serait-ce qu'en regardant le calendrier. Mais il y a aussi sur la station le début de la deuxième série des vide-greniers qui débutent le dimanche 2 septembre à partir de 6 heures sur le front de mer.

C'est le Tennis-club du président Michel Million-Brodaz qui ouvrira les festivités (06 83 40 35 75) le 2 septembre, suivi par Narbonne-Plage Amitié (04 68 49 99 68) le 9 septembre,puis Narbonne-Plage Loisirs (04 68 49 97 48) le 16 septembre,puis l'association des parents d'élèves(06 11 63 58 56)le 23 septembre, pour se terminer le 7 octobre par l'association des chats d'oc (04 68 49 85 42) Photo dans correspondants: impossible de dompter cette photo à la taille demandée

La traditionnelle St Louis autour de la stèle Louis Madaule

Autour de la grande famille Louis Madaule puisque pas moins de 4 générations étaient réunies, Claude Calvet, le président « des Amis de Louis Madaule » commença par rendre un vibrant hommage à son prédécesseur Robert Amouroux disparu en 2017 pour l’œuvre accomplie en complément et dans la trace du maire L. Madaule « Pas de culte de la personnalité mais un vibrant hommage » et rappela « l’avant-gardisme de L. Madaule, qui, « avant la création de l’aménagement du littoral créa Narbonne-Plage, plage familiale pour les familles modestes. »

Patrick François, entouré de Hélène Sandragné, conseillers départementaux représentant la président André Viola, ne manqua pas de souligner «l’altruisme de cet homme courageux, un homme de terrain, près des gens, avec un trait caractéristique : la vision sociale des créations qu’il entreprit. Par ailleurs,  Patrick François annonça « le projet du SDIS de rénover la structure des sapeurs-pompiers de Narbonne-Plage »

Le député Alain Péréa souligna « le modernisme et la vision globale du territoire et des gens » source d’inspiration pour nous tous.

Eric Andrieu, député européen, remarqua quant à lui la « vraie valeur humaniste » du créateur de la station en « anticipant sur ses valeurs endogènes mer, situation géographique, route » ajoutant : « qui aurait cru en 1950 que 60 % des français partiraient aujourd’hui en vacances ? » Louis Madaule avait le sens de l’anticipation et a accompli une œuvre d’exception.   

2 belles surprises sous-marines

Le groupe de plongeurs

Après chaque saison estivale le CSN (Club Subaquatique Narbonnais: 450 plongée effectuées cet été) se fait un devoir de mesurer la pollution des digues du port comme d’ailleurs la laisse de mer toute proche. Cette année encore, plombs de lignes, hameçons, fils de nylon, plastiques,... furent la traditionnelle récolte des 10 pêcheurs sous-marins et de 3 collègues à pieds sur la plage et les rochers.
Mais la grande surprise cette année pour la palanquée fut la découverte de deux espèces rares en Méditerranée et sur nos côtes en particulier. D’abord, le syngnathe mystère de l’Espiguette, spécifique du Golfe du Lion, découvert au Grau du Roi puis en Camargue et qui vient se reproduire maintenant sur la Côte des Roses où il trouve un milieu très favorable, peut-être en rappport avec le travail effectué depuis des années par Vanessa Méric et son équipe de plongeurs pour la protection du littoral. «Et si la collectivité classait cette zone en zone totalement protégée», voilà qui procurerait un gros argument identitaire pour la protection de l’environnement ? La surprise ne s’arrête pas là puisque, un juvénile de Corb, espèce protégée depuis 2014 (famille des hippocampes) vient aussi se reproduire chez nous ce qui fait dire à Vanessa «cette digue est devenue une nursery à poissons» . Bravo et courage pour la suite.

Un multi-tournoi chez NPAmitié

Les animateurs de NPA (Narbonne-Plage Amitié) avec, à leur tête, la nouvelle présidente Élisabeth Avram cornaquée par Jacky Sune ne manquent pas d’imagination pour que la convivialité soit toujours de mise.
Ce mercredi, trois tournois simultanés se sont déroulés au club, rue de la Fontaine de verre avec le soutien du conseiller départemental Patrick François venus apporter son soutien aux actions entreprises les bras chargés de cadeaux pour les gagnants de chaque concours.
Ainsi, le tournoi de tarot organisé par l’éternelle Carmen a réuni 20 personnes, le tournoi de pétanque messieurs a réuni 46 joueurs et enfin, le concours féminin de pétanque créé par Michel a rassemblé 24 joueuses guidées au cadre avec Christiane.
Une nouveauté attendait tous les participants après la remise des prix, puisqu’un repas partagé réunissait toutes celles et ceux (64 personnes) qui avaient bien voulu préparer à l’avance leurs victuailles pour les faire apprécier en dégustation, façon auberge espagnole, à l’ensemble des convives.

La colère est là au camping "La Falaise"

Dans un récent papier, je vous disais que l'ex-camping municipal La Falaise venait de passer de 3* à 2* .Eh bien voilà les conséquences de la DSP (Délégation de Service Public) signée en 2015. Ce soir dans Midi LIbre et L'Indépendant un article édifiant montre à quel point les vacances pour tous virent au tiroir-caisse pour les nouveaux propriétaires.

Des mensonges, toujours des mensonges. On est en train de tuer la station.

A lire absolument!

Et puis, vous souvenez-vous? Il y quelques semaines notre 12ème adjoint délégué à la station (au passage, vous pouvez mesurer la place de Narbonne-Plage dans l'échelle de valeur municipale!) s'étalait sur les pages des journaux pour flatter le bien vivre des personnes vivant dans ce camping une bonne partie de l'année. L'avez-vous vu ou entendu pour défendre ces vacanciers qui ont de gros problèmes financiers avec la Direction? Et qué nenni. Tenue camouflage ! Personne devant l'objectif!

Dimanche 26 août: Saint-Louis

C’est ce dimanche 26 août à 11 heures 30 qu’aura lieu la traditionnelle cérémonie du "Souvenir Louis Madaule", autour de la stèle située à Narbonne-Plage, avenue Louis Madaule à l'entrée de la station.

Cette manifestation organisée, comme chaque année, à la même époque, par l’association « Souvenir Louis Madaule » présidée par Maître Claude Calvet, a pour objet de perpétuer la mémoire de Louis Madaule, médaillé de la résistance, chevalier de la Légion d’Honneur, maire bâtisseur de Narbonne de 1947 à 1958, créateur et animateur de la station balnéaire de Narbonne- Plage.

La famille, les parlementaires, les élus régionaux, départementaux, locaux, les membres et sympathisants de l’association ainsi que ses amis participeront à cette traditionnelle cérémonie. 

Une thonade endeuillée

La fête avait bien commencé

Une thonade endeuillée
La traditionnelle thonade de l’ANPG (Association Narbonnaise de Pêche au Gros) présidée par Louis Madaule et animée par une armée de bénévoles a réuni de très nombreux convives sur les quais du port.
A l’heure dite, les grilladins qui avaient garni de ceps de vigne, depuis le début de l’après-midi leurs barbecues géants, étaient prêts pour une braise à point, dès 20h30. Un apéritif très convivial débutait les festivités avant que ne se mettent en route les très nombreux bénévoles préposés au service à table. Après les classiques entrées arrivait le temps de la dégustation de steaks de thon grillés à la perfection, servis à volonté grâce à la générosité des pêcheurs du club et d’ailleurs (Un grand merci au président du thon club de Saint Cyprien pour son aide) qui ont offert les produits de leurs pêches. La dégustation était très appréciée des gourmands et gourmets.
Le riz d’accompagnement, d’une rare qualité gustative fut aussi servi à profusion et tout le monde, pouvait alors se lever et se rendre sur les bords de plage pour admirer le feu d’artifice traditionnel.
Malheureusement au retour aux environs de 23 heures, les gyrophares des pompiers signalaient aux convives un accident gravissime puisque l'un des nôtres décédait brutalement « d’une mort naturelle ».
Naturellement, le président Madaule arrêtait les festivités et la musique devenait muette plombant une atmosphère de fête pourtant bien lancée par Thierry le DJ du soir.

Le traditionnel feu d'artifice aux Karantes

Depuis bien des lustres, le traditionnel feu d’artifice du 15 août est tiré sur la place des Karantes avec des bonheurs différents. Cette année, pas de pluie ni d’orage au programme mais un fort vent du Nord sécurisant puisque toutes les braises et embouts de fusées pouvaient, sans risque, amerrir dans la mer toute proche ou sur le sable. De ce côté là, sécurité 100%. Pour les autres risques,et en particulier le risque d’attentat toutes les routes et voies d’accès avaient été préalablement barrées matériellement tandis que sur la plage un large périmètre des sécurité avait été balisé.
L’orchestre «Destination» installé sur la grande place offrait aux spectateurs des variétés festives connues permettant à chacun, avant comme après le spectacle pyrotechnique, de se dégourdir les jambes sur la piste de danse ou consommer aux terrasses des commerces environnants ou simplement écouter la musique.
La foule omniprésente de la rue des plies au port mais également sur les balcons des villas a pu contempler un feu d’artifice, traditionnel certes, mais de qualité.

Narbonne-Plage : il trébuche sur une marche et décède d'une mort naturelle

Pompiers, gendarmes et SAMU étaient sur les lieux

Ce mardi soir 14 août vers 23 h, un dramatique accident a eu lieu sur le port de Narbonne-Plage. Un homme âgé de 74 ans est tombé dans l'eau et n'a pu être réanimé par les secours.

Ce mardi soir, sur le port de Narbonne-Plage, alors que la fête battait son plein, un homme âgé de 74 ans a trébuché sur une marche dans les travées du port de plaisance. Tombé à l'eau, l'homme s'est retrouvé en grande difficulté, victime d'un début de noyade.

Urgence absolue 

Les pompiers, rapidement arrivés sur les lieux, ont entrepris de le réanimer pendant un long moment. L'homme est malheureusement décédé sur place. La victime, Daniel Guttierez, 74 ans, serait un ancien employé du commissariat de Narbonne et habite Cuxac-d'Aude.

A la suite de ce dramatique accident, les festivités ont été arrêtées sur le port de Narbonne-Plage.Midi libre

 
Mises au point complémentaires le 15 08 18:
 
Ce jeune retraité, d'abord secouru par deux pompiers présents membres du club de l"ANPG  assistés par un médecin ont porté les premiers secours. Car, comme les rumeurs vont bon train, il n'est pas inutile de préciser que ce malheureux s'est levé de sa table , est tombé, a été relevé par un membre du club , lui a même dit "ça va" puis est retombé avant d'atterrir dans l'eau. Et enfin repêché et allongé sur le quai pour être secouru et soigné.
Par ailleurs, le médecin venu dans la nuit n'a pu que constater le décès par "mort naturelle".
JP T
 
Remarque le 16 08 18:
 
A la différence de certains qui pérorent le surlendemain(16 08 18) dans la presse , NOUS, nous étions sur place et avons tenu les lecteurs au courant au fil des minutes et de l'évolution de la situation dramatique (cf Midi Libre Internet aux environs de 23H30), et ce n'est que très tard dans la nuit suivant le drame (15 08 18), que le médecin a déclaré "une mort naturelle". JPT
 

La pétanque aux Karantes

Le vendredi 03 Aout 2018 a eu lieu en présence d’Alain VICO, Maire adjoint de Narbonne-Plage, l’inauguration des nouveaux terrains de pétanque mis à disposition par la municipalité. A cette occasion, Alain VICO s’est vu remettre la nouvelle tenue portée par les Adhérents du Tartane Pétanque Club (T.P.C). Les nombreux échanges de l’élu avec les membres du T.P.C ont permis de trouver un terrain d’entente sur l’aménagement qui longe l’allée des KARANTES, et ce dans le plus grand respect de l’espace naturel classé « NATURA 2000 », le tout à proximité du nouveau sentier botanique et géologique. Les équipes de la ville ont travaillé avec efficacité afin de livrer la nouvelle structure en temps et en heure pour le début de la saison d’été 2018, au plus grand plaisir de tous les amateurs de pétanque de la boule ronde des KARANTES. 

Sensibilisation municipale

Profitant de la saison estivale, du nombre important de vacanciers sur le port, la Ville de Narbonne à travers ses élus locaux tenait à sensibiliser les pratiquants de sports nautiques: voile, pêche, plongeurs, promeneurs... à la défense du milieu marin et à la "pratique-réflexe" de l'éco geste.

Tous les médias en font leurs unes, la période caniculaire que nous traversons, les éminences grises du monde entier, tout ceci doit nous amener à réfléchir sur le devenir de notre environnement.

 

 

Les couleurs locales de William Moulin

Infatigable pérégrinateur, William Moulin, l'aquarelliste se laisse volontiers séduire par les lumières particulières qu'il déniche au cours de ses quotidiennes promenades, entre garrigues et Grande Bleue.

L'homme qui travaille invariablement sur le motif, se plait à capter le charme des instants, matinaux ou vespéraux, quand les clairs le disputent aux ombres dans les salicornes, les coteaux ou les pinèdes.

Là, quand les ombres se dessinent, longues et élégantes entre barques, vignobles ou cabanons, il plante son chevalet et s'appuie sur un solide coup de crayon pour livrer, à grands coups de brosses et martres, des oeuvres, faites de ceruleums séduisants ou de douce sienne naturelle, qui disent toutes l'amour de peindre son pays natal.

La maturité du regard, la douce combinaison des capricieuses teintes: les vents d'ici et le soleil accompagnent chacune des aquarelles du peintre. Des oeuvres que l'on peut découvrir tout l'été à l'Office de Tourisme entre 10h et 19h.

"Un petit port pour un grand club"

La 31ème édition du concours de pêche au gros de la Ville de Narbonne organisé par l'ANPG (Association Narbonnaise de Pêche au Gros) sise sur les quais du port a connu un très grand succès populaire d'abord mais également par la participation inégalée de 31 bateaux du club auxquels se sont agrégés 3 bâteaux extérieurs: 2 des Cabanes de Fleury et 1 de Gruissan et ce malgré la proximité de concours de clubs voisins comme Frontignan. Si la pêche est loin d'être miraculeuse elle n'en demeure pas moins satisfaisante pour pouvoir organiser la "thonade " géante du mardi 14 août prochain. Arrivait l'heure du podium qui réunissait "Arim Pacha " du Capitaine Benjamin bellot, ex aequo avec "Havana" du capitaine Alain Cherrier et en 2ème position "Hermès" du Capitaine Louis Madaule et président du club. Ouf! l'honneur était sauf! La 3ème place revenait au bateau "Tom Souville" du capitaine Jean-Jacques Agneray du Gruissan Thon-Club, auteur de la petite remarque du titre.

Chaque équipage recevait ses lots de matériel pêche très utiles pour les prochaines sorties. A noter quand même pour l'anecdote, qu'il faut un concours de circonstances très particulières, à défier toutes les probabilités, pour trouver deux bateaux ayant obtenu le même résultat en pêchant deux poissons parfaitement identiques en poids et en taille dans une Méditerranée qui n'est quand même pas un bassin d'élevage!.

 

Le Conseil Départemental toujours présent

Mercredi 1er août, malgré la chaleur caniculaire, 84 joueurs, adhérents de Narnonne-Plage Amitié (NPA), et touristes, ont participé à un concours de pétanque parrainé et aidé, comme chaque année, par le conseil départemental de l’Aude. Patrick François, conseiller départemental de Narbonne 3, a pu être présent à la remise des prix à tous les participants. 
Une ambiance très chaleureuse en toute amitié a régné sur les terrains mi-ensoleillés, mi-ombragés, sous la haute bienveillance d’Élisabeth Avram, la nouvelle présidente de NPA, secondée en cela par Jacky Sune.
Par ailleurs, les amateurs de la petite boule seront gâtés puisque le mercredi 22 août à 14 h 30, au siège du club, un concours spécial, en doublettes pour les dames et en triplettes pour les hommes est organisé. Qu’on se le dise !

Cuando calienta el sol...

Assistance clairsemée sous une canicule asphixiante

Le titre de chanson des Machucambos  et les paroles d’ailleurs, conviennent parfaitement à la 4ième manifestation de «La Primavera». Ah, oui, nous n’étions pas au printemps, mais bel et bien en été sous un soleil de plomb caniculaire, sur de Terrasses brûlantes écrasées de soleil, quand les courageux artistes, musiciens, danseurs, chanteurs se produisirent sur la scène des Terrasses de la Mer dépourvue de chapeau, cette année où celui-ci était indispensable! Par voie de conséquence, et malgré une heure décalée l’après-midi, peu de spectateurs assis, certains même abrités sous une ombrelle, pour écouter un spectacle de qualité avec un guitariste et des danseurs dégoulinant de sueur. Dommage! Puis venait le tour de nos voisins et amis coursanais « Rambal et Sagan» qui animaient les lieux avant le repas et préparaient le gala du soir au cours duquel se produisait Vincent Loukas devant une assistance plus fournie.

Un accident sur la plage

la victime est transportée en milieu hospitalier

La canicule, c'est pour tout le monde. Plus sévère qu'en 2003, elle n'épargne personne.

En fin d'après-midi, ce jeudi, une dame, a eu un "malaise -noyade(?)" aux alentours de 18H30-19h  entre le poste 1 et le poste 3 événement qui a nécessité l'invervention des sapeurs pompiers, de la gendarmerie et de l'hélicoptère du SAMU.

Aussitôt les badauds furent repoussés par les gendarmes afin de permettre à l'hélicoptère de se poser sur le sable brûlant et permettant ainsi aux secouristes d'intervenir dans les meilleures conditions .

Les Karantes à l'heure de la pétanque

Les terrains ombragés de l’allée des Karantes offrent aux joueurs un confort incontestable surtout en ces périodes de fortes chaleurs estivales. Dans ce cadre champêtre, Frédéric Dellière organisait le grand tournoi annuel de pétanque du TPC (Tartane Pétanque Club). Plus de 70 personnes se sont retrouvées samedi 28 juillet à Narbonne-Plage tout près de l’allée des pins séculaires.
Tout d’abord, les jeunes de 10 heures à midi puis les dames et enfin les messieurs se sont affrontés du matin jusqu’au soir pour concourir dans une ambiance sérieuse mais toujours rieuse.
La pause méridienne fut l’occasion de rassembler les joyeux vacanciers pour un grand moment de partage et de convivialité.
Pour tout renseignement complémentaire vous pouvez vous adresser au 06 89 12 30 02.

La Primavera les 1er et 2 août

La foule sera nombreuse et drue comme en 2015 lors de la 1ère édition

Les 1er et 2 août se déroulera la 4ième édition du Festival "La Primavera" sur les Terrasses de la Mer. Spectacle 100% gratuit, il devrait attirer la foule des vacanciers aoûtiens.

Le mercredi 1er : spectacle de danses avec le groupe "Chispa flamenca" de 18 à 19 heures suivi du concert de fusion flamenco avec le groupe "Chopo"de 19h à 20H30, tandis que le groupe "Rambal et Sagan" se produira en déambulation de 21H30 à 23h, suivi d'un concert pop avec David De Maria sur les Terrasses de la mer.

Le jeudi 2 août, un spectacle de danses de 18 à 19 heures précèdera la "Noche Gitana" tandis qu'en soirée vous pourrez écouter Vincent Loukas et sa musique gypsy.

Début d'août en fanfare et que la fête soit belle.

 

31 ième grand prix de pêche au gros

L’ ANPG (Association Narbonnaise de Pêche au Gros) poisson pilote de l’animation du port présidée par Louis Madaule, prépare activement la 31ième édition du grand prix de pêche au gros qui se déroulera du 2 au 4 août (voire le 5 en fonction de la quiétude ou pas de la météo). Tous les adhérents sont sur le pont du siège social, quai Jean Bouteille, pour mettre en place l’organisation millimétrée d’une telle manifestation pour laquelle sont attendus une trentaine de bateaux. En relation avec la capitainerie du port, les places pour les bateaux extérieurs participant au concours ont été réservées et l’organisation interne de la compétition est entre les mains de pêcheurs rôdés et rompus à ces joutes.
Les résidents et vacanciers sont attendus tous les soirs pour la pesée des poissons à partir de 18 heures.
Par ailleurs, les poissons pêchés, offerts gracieusement à l’ANPG par les pêcheurs et capitaines de bateaux serviront à la mise en place de la thonade qui aura lieu le mardi 14 août . Les réservations sont ouvertes au club.

Narbonne-Plage? Morne plage

Comme beaucoup de résidents ou vacanciers je vais, en début de saison estivale, chercher "Clap d'été " à l'office de tourisme. Sauf que , pour ma part, je les collectionne. Et j'ai eu la curiosité de comparer "Le Tempo d'été- 2008" et "Le Clap d'été -2018". Et là, je suis tombé assis, les fesses parterre! Et ça, ce n'est pas être un  homme du passé, c'est être un observateur attentif au développement de son quartier.

Quelle descente! Quelle chute en 10 ans!

La programmation : c'est le jour et la nuit: exemples 2008:orchestre Cargo de nuit, groupe RIC, les années boum, orchestre Roosevelt, orchestre Olympia et Dave, orchestre London (le seul rescapé) orchestre Paul Alonzo, orchestre Sud Music, orchestre Ribul et feu d'artifice, René Coll et Blue Brothers, groupe Sangria Gratuite et bien d'autres, aux Karantes également! 

Et tout s'en va de la même façon. Récemment nous parlions de la perte d'une étoile au camping la Falaise passé à 2*, les terrains du jeu provençal à côté du port inexploités, l'association Pêche Sportive Grand Sud partie à La Nouvelle (bail non renouvelé) où elle fait "un carton", bref, notre plage a commencé la descente, la pente qui sera difficile à remonter, on ne sent pas la volonté politique de faire prospérer ce quartier de Narbonne, sauf à autoriser des lotissements supplémentaires qui, à terme, serviront (nous l'avons connu par le passé ) à améliorer la cité de Narbonne.  Dans le même ordre d'idée: c'est bien joli d'implanter les panneaux "Ville fleurie" mais quand on arrive de St Pierre ou de Gruissan , on cherche les fleurs de Narbonne-Plage et on trouve du bois flotté certes correct mais pas que...

Quant aux camping-cars, beaucoup pensaient qu'avec la nouvelle aire(opérationnelle d'ailleurs) la station allait être débarassée des "péniches de la route" qui accostent n'importe où! Et croyez-vous que quelqu'un leur dirait quelque chose ? Et qué nenni! Il y en a une, rue des oursins, stationnée depuis 5 jours, contre la haie d'une villa dans un virage , bref ," très bien stationnée" , où elle veut, quand elle veut ! On arrive , on se pose et on est en vacances! Les autres, on s'en fout!

 

Un concours de pétanque très couru

Les vainqueurs autour de Rosine Stehling

67 adhérents et vacanciers ont retrouvé le chemin de la fontaine et le siège de Narbonne-Plage Amitié pour participé à un concours de pétanque parrainé par Groupama.La nouvelle présidente, Elisabeth Avram se devait d’accueillir, comme ses prédécesseurs d’ailleurs, tout ce grand monde pour sa première sortie officielle. La remise des nombreux lots a eu lieu en présence de Mme Rosine Stehling, présidente de Groupama Narbonne. Mais le plus important à connaître est la date du prochain grand concours du 1er août à 14H15 parrainé par le Conseil Départemental de l’Aude et doté de nombreux lots, tandis que l’association Narbonne-Plage Amitié vous concocte tout l’été et plus, des concours de pétanque toutes les semaines, les mercredi et samedi à 14H15, sur les terrains de l’association, rue de la fontaine de verre.

Les participants

Une prise exceptionnelle

Jean-Pierre PUERTO, fier de son poisson

Qui passe sur le port remarque le bateau "Jephi" appartenant à Jean-Pierre et Jean-Philippe Puerto (sociétaires de l'ANPG dont J.Pierre est vice-président),bien connus dans le milieu artisanal carcassonnais et en particulier chez les peintres en bâtiment. Tous deux, le père et le fils, ont ramené de leur sortie en mer du 14 juillet un loup (appelé aussi bar) de 8kg580. Une "bestiasse" nous dira-t-il . Ils ont dû sortir la gaffe à thon pour le remonter à bord du bateau!

Une prise exceptionnelle étant donné le poids de ce délicieux poisson qui régalera les amis de la famille Puerto. Bravo Messieurs et chers amis. 

La vérité est toujours bonne à connaître

Place des dauphins à 11heures!

 Il manque des ophtalmologistes en France. C'est sûr! Ce n'est pas étonnant que notre élu dans la présentation du "Festa Tour L'Indépendant " de ce 15 juillet ne voit pas les mêmes choses que les habitants de ce micro-quartier. Alors, pour celles et ceux qui lisent assidûment ce blog, voici quelques précisions.

Dans son interview , notre élu met en avant "les animations thématiques par endroits" , mais cher Monsieur, le bal musette des Karantes existait bien avant que vous n'arriviez aux commandes, sur les Terrasses : idem! et la Place de la fontaine :idem. Bilan: vous n'avez RIEN créé. Au contraire, vous avez diminué les programmations! Eh oui, nous avons les preuves. Bienheureux que vous n'ayez rien supprimé. Ouf! Ah, si, la pente d'accès handicapés construite au poste 1 en 2014 ? Pourquoi n'est-elle ni entretenue, ni utilisée alors qu'elle répond aux normes en vigueur? Et la couverture du podium des Terrasses? Economies ou retard?  Ah si, j'oublie. Vous les amateurs de développement durable, (comme moi d'ailleurs), vous nous expliquerez peut-être, un jour, pourquoi vous vous gargarisez de cette politique et comment vous avez pu supprimer dès votre arrivée les deux tronçons de pistes cyclables sur le boulevard de la Méditerranée et vous chercherez aussi, comment,vous vous rendez à vélo directement, des Terrasses chez les commerçants de ce même boulevard sans emprunter le sens interdit de la voie? Cherchez l'erreur? Si vous ne trouvez pas , je vous propose la création d'un viaduc à 2 sens pour vous rendre à, ou partir de la plage! Ne pestez pas, je plaisante à moitié! 

Par ailleurs, vous vous glorifiez d'avoir édifié une statue avec les déchets trouvés en mer. Pédagogiquement: c'est un bonne chose. Mais dans le même ordre d'idée, si vous avez un moment, je joins 2 clichés :un de la place des oursins, l'autre de la place des dauphins tirés ce jour et vous verrez que votre slogan électoral "Narbonne Ville Propre " est très loin d'être appliqué sur la station (sauf quand Monsieur le Maire vient inaugurer une réalisation comme l'avenue d'Aoste), quartier de Narbonne (photos prises à 11heures avant la ruée des vacanciers, car si nous vous avions montré celles après le départ des vacanciers vous auriez pu prendre conscience qu'il est grand temps de décider quelque chose)  et j'omets volontairement le sable restant du dernier hiver qui vient à peine d'être retiré après une visite en mairie annexe 4 mois après la tempête de vent marin!

Cependant, BRAVO les BLEUS pour votre éclatante 2ième étoile qui rappelle de bien mauvais  souvenirs aux élus locaux actuels puisque le camping La Falaise est passé de 3* (jusqu'en 2014) à 2 étoiles (2018) après le vote d'une DSP (délégation de service public ) en 2015! Les Bleus gagnent une étoile supplémentaire, Narbonne-Plage en perd une. Bravo Messieurs!

2 étoiles camping La Falaise Juillet 2018

2010 Camping La Falaise 3 étoiles !