Beau succès du Fitdays MGEN: une Narbonnaise sur le podium

Après le défilé des enfants finalistes, les finales des 72 enfants sélectionnés au cours des 40 étapes du FitDays MGEN 2018, se sont déroulées sur le front de mer de Narbonne Plage.
Céleste Boyer, la Narbonnaise, s’est classée 3e des petites filles nées en 2012. Elle est la seule enfant de Narbonne à avoir réussi à accrocher un podium. Elle a nagé 20 mètres, puis enchaîné 1km à VTT pour terminer par 250 mètres de course. Super!
La finale du Fitdays MGEN, adulte, sur distance XS a réuni plus de 350 triathlètes, qui se sont élancés dans la belle bleue pour 300m avant d’enfourcher leur vélo pour 8km en boucles sur le front de mer et enfin terminer par 2km de course à pied. Un effort accessible à tous mais très violent car très intense sous une chaleur torride.
Pour les novices, l’épreuve s’est déroulée à 14h30 puis pour les élites et les triathlètes plus avertis, la formule était spectaculaire et a enthousiasmé le public narbonnais car chaque triathlète des équipes engagées dans ces 6 jours de compétition en Occitanie ont pu participer sur la formule relais mixte, qui fera son entrée comme 2e épreuve du triathlon aux JO de Tokyo. Une formule qui permet à chacun de conserver son temps individuel grâce aux puces de chronométrage mais qui offre une victoire d’équipe, pour le plus grand bonheur des triathlètes réunis en équipe à cette occasion. La championne, Emmie Charayron, qui s’entraine à Sète et qui est en course pour la sélection à sa 3e Olympiade a remporté au bout des 6 jours de triathlon ce FitDays MGEN, nous confiait : « c’est génial, cela soude l’équipe, il faut penser à des stratégies de course et c’est bon pour nous de souder le groupe avec une étape comme celle-ci. Dans le décor de Narbonne-Plage, c’était du pur bonheur…A refaire ! »

Un feu d'artifice anticipé

Un bouquet final réussi

Comme tous les ans, Narbonne-Plage donne le coup d'envoi des feux d'artifice de France et du littoral par son feu d'artifice du 13 juillet, annonciateur de celui de Narbonne(ville-centre) qui se tient comme partout, le 14 juillet. Beaucoup de monde certes, mais nous sommes très loin des fêtes nationales d'antan et pas si lointaines d'ailleurs,durant lesquelles des orchestres de renom occupaient la première partie tandis qu'après les tirs de fusées,le bal et/ou le spectacle se poursuivait n'empêchant pas d'ailleurs,comme ce vendredi de voir, mais en moins grand nombre,les spectateurs de se précipiter vers leurs voitures dès la dernière fusée éteinte pour repartir comme ils étaient venus!

Ajoutez à cela,l'imbroglio de l'organisation avec le télescopage de plusieurs manifestations que furent le triathlon MGEN, l'encombrement des manèges sur le front de mer, la tenue du marché du soir sur le même front de mer et couronnant le tout des conditions de sécurité draconiennes à respecter avec des stationnements anarchiques et vous aboutissez à des parkings sursaturés comme les trottoirs d'ailleurs interdisant la circulation des poussettes et voiturettes pour handicapés.

 

La "belle" pêche de Ghislain

3 bacs emplis de "cochonneries" au cours de deux sorties en mer

Chaque jour, en fonction de la météo, Ghislain, le pêcheur de Narbonne-Plage installé sur les quais du port de 9 heures à 11heures, vend sa pêche de la nuit. Habituellement, rougets, soles, pageots, raies, mulets (muges) loup (bar) et plus encore, ornent son bel étal agrémenté par le sourire d’Angélque son épouse.
Malheureusement, depuis quelques jours avec le vent, les courants, l’arrivée massive des méduses annonciatrices, paraît-il, d’une eau de mer plus chaude, et les algues en masse, les pêches sont maigres ou nulles et les clients du matin insatisfaits de ne pouvoir déguster nos trésors de la Méditerranée.
Ainsi, lors de ses dernières sorties en mer Ghislain a réalisé une pêche peu commune qui a abîmé ses couteux filets. Plastiques, fils de fer, grillage, vieux filets, pneus, bouteilles, bref, un assortiment de saletés très longues à disparaître en mer et sur terre d’ailleurs. Une pollution qui s’aggrave de jour en jour par l’incivisme de plaisanciers toujours plus nombreux à ne rien respecter.
Un après-midi de plaisir, quelques instants d’insouciance et d’irrespect et de très longues années voire quelques siècles pour que la Nature digère ces saletés.

UN CORSO sous haute protection

Le char de la REINE

Du port aux Terrasses de la mer pour finir sur le boulevard de la Méditerranée (avec une minute de silence observée en la mémoire d'Edwige Uchan),cinq chars: l’opéra Rock (groupe senior Elycia–Ville de Narbonne)- Cléopâtre(Association show mania Company)–le Moulin Rouge (Narbo Mandiracus et Narbo Mandiracus Juniors)ainsi que celui de la Reine et des dauphines (Association Narbonne Plage Loisirs)sans oublier celui du Roi(association Narbonne en Fête) ont parcouru le front de mer, tractés par les véhicules de la Protection Civile. Complémentairement,cinq batucadas, ont donné du rythme à ce défilé coloré suivi par les vacanciers et résidents.

 
 

 

Adieu Edwige

Edwige avec sa verve habituelle

Edwige Uchan vient de nous quitter, vite, trop vite, très vite. Précipitamment au cours d’une exposition de photos sur Narbonne-Plage qu’elle avait adoptée, Edwige a eu un gros malaise et n’a pu être ramenée à la vie malgré la présence spontanée du Docteur Alain Guillaumou, présent à la manifestation et des sapeurs-pompiers de la station. Très jeune, de père né à Blida (Algérie) et de mère picarde (près d’Abbeville) Edwige s’installera avec Michel Uchan « Le »  plombier de la plage depuis près de 50 ans et qu’on ne présente plus.
Edwige était très impliquée dans le monde associatif et le mode artisanal : comité de quartier de Narbonne-Plage, présidente de l’association des commerçants de la station et plus haut encore, elle s’occupait de la CAPEB (Artisans de bâtiment) au niveau audois mais aussi national, à cela s’ajoutent son implication auprès du CESR et elle souhaitait encore ajouter une corde à ses talents de poète en s’occupant des personnes à mobilité réduite afin de leur rendre la vie plus facile.
Ce personnage était connu et reconnu sans passer inaperçu; et le matin, au retour de chez le boulanger, nous la rencontrions avec  Michel, attablés à un des bars de la plage pour prendre son café gourmand, toujours munie de son compagnon de vie : son éventail ! Elle rayonnait de joie et de vitalité.
Edwige adorait un petit coin de Paradis du Gers (32) à Saint-Loube. Elle y reposera pour l’Eternité.
Edwige repose au funérarium du Grand Narbonne, route de Marcorignan avant les obsèques religieuses qui auront lieu à Notre Dame de la Mer. Toute notre empathie va vers la famille éplorée. Nous présentons nos sincères condoléances à Michel et celles et ceux que ce terrible deuil affecte.

Les obsèques religieuses d'Edwige Uchan auront lieu demain mardi 10 juillet à 9H30 à Notre Dame de la Mer à Narbonne-Plage suivies de inhumation dans le Gers.

L'été au Tennis Club

Le siège provisoire du TCNP

En raison des travaux effectués au centre Evasport, le club house du TCNP (Tennis Club de Narbonne-Plage) est hébergé dans un mobil home tout à côté. Ainsi, l'accueil, les renseignements, les locations et réservations de courts se font tous les jours de 9H30 à 11H15 dans ce nouveau et provisoire siège. En dehors de ces horaires, d'ouverture il faut téléphoner au président Michel Million-Brodaz au 06 42 69 22 81.

Par ailleurs, des stages sont organisés du 7 juillet à fin août et pilotés par Jérôme le moniteur diplômé. Pour s'inscrire: téléphoner au 06 14 92 71 80. Enfin des tournois en simple et double seront organisés au cours de la saison estivale. Les dates seront communiquées ultérieurement.

 

Une décharge sauvage à deux pas du chenal des Exals

La décharge sauvage

Certains voudraient nous faire croire qu'il n'y a qu'ailleurs que les plages sont sales, et par voie de conséquence que Narbonne-Plage est un modèle de propreté . Non, nous ne sommes pas le boulevard Frédéric Mistral à Narbonne, tant pis!

Je vous invite donc, chers amis lecteurs à vous rendre sur le parking des remorques à bateaux sur l'allée parallèle au chenal des Exals et vous constaterez , comme moi,  à 30 mètres de l'allée que tout n'est ni blanc ni noir et que le "modèle " de propreté que serait N.Plage est vite tourné en dérision puisque y séjournent des plots de béton avec leurs chaînes pour ancrer les bateaux! D'où sortent-ils? Je ne sais pas mais c'est un joli décor à côté du chemin botanique ! 

Eh pan sur les doigts!

Lisez L'Indépendant ou le Midi Libre

Midi Libre du mardi 03/07 2018

Tiens, tiens, je ne suis pas le seul à lire les documents édités par la Ville de Narbonne. 

Aujourd'hui, sur les Journaux du Midi, les conseillers municipaux et départementaux font une analyse identique à celle que je vous avais proposée il y a quelques jours et l'adjoint délégué à Narbonne-Plage termine en énonçant, pas un mensonge, mais comme on dit chez nous une "cagade"  en prétendant que la Ville récupérerait les infrastructures à la fin de la DSP, (c'est vrai) en oubliant la date (DSP signée  en 2015 donc récupération en 2045!) par contre il souligne largement que cette DSP rapporte 300 000€  par an à la Ville. Bien joué: en faisant les comptes: en 4 ans de mandat la DSP a rapporté 1 200 000€ à la Ville donc, il en manque encore à investir sur Narbonne-Plage car à 50 000 € le très pédagogique sentier botanique et 150 000€ l'aménagement de l'avenue d'Aoste , les grands travaux sont à venir. Et ce n'est pas de la comptabilité analytique, c'est ce que les résidents attendent! Nous sommes à 21 mois de l'échéance électorale.

MERCI

Hier (02/07/18) j'ai donné une conférence-exposition sur l'histoire de Narbonne-Plage en la salle Henri de Monfreid. N'en déplaise à certains, la salle était pleine malgré l'interdiction de faire de la publicité chez les commerçants de la station, de faire paraître des annonces dans les journaux, preuve s'il en était, de l'intérêt que portent les résidents et vacanciers à l'historique le la station. Eh bien, c'est fait; les présents se sont nourris d'anecdotes et et de réalités incontournables, sauf les chaises vides des élus municipaux! Après les refus du prêt de la salle Dominique Baudis et de la salle Tramontane pour des raisons obscures, j'ai quand même pu m'exprimer publiquement. Merci quand même de m'avoir autorisé à narrer et commenter des faits, dans la salle H. de Monfreid sous l'égide de l'association des "Lundis poétiques".  

Car, sans polémique mais en traitant le sujet avec réalisme et objectivité, montrant la réalité et le projet politique et humaniste de Louis Madaule qui n'est plus à démontrer, que  la station s'est construite. Ce maire-ci avait un réel projet pour Narbonne-Plage, quartier de Narbonne. Ce n'était pas un projet de réélection, c'était un vrai projet de création d'emplois, de réalisations structurantes,...etc.

Et puis je vais vous dire; je fais mienne une célèbre réflexion de Georges Frêche (ancien maire de Montpellier) "pour construire l'avenir, il faut connaître le passé de la Cité" et j'en ai assez d'entendre la rengaine (ils n'ont rien à proposer) de celles et ceux (malhonnêtes intellectuellement qui ne voient que par le petit bout de la lorgnette) qui me traitent de passéiste quand je fais référence au passé! Qu'ils lisent et relisent ou qu'ils reviennent à l'Ecole de la République afin d' apprendre à construire un Projet (Analyse, Synthèse, Décision, Action)!

A noter, que plusieurs personnes représentatives m'ont déjà sollicité pour rééditer "Si N.plage m'était conté.." , je ne manquerai pas de vous tenir informés des nouvelles séances d'information.

MERCI pour vos généreux applaudissements et vos nombreux messages de soutien.

   

La Fête du Port a tenu toutes ses promesses

D'année en année les puces grossissent

Plusieurs séquences ont été tournées pour cette Fête du Port. Si les uns ont proposé des promenades payantes en voiliers, d’autres ont initié les volontaires a des baptêmes de plongée, tandis que les pêcheurs de l’ANPG ont lancé leur festival avec plusieurs ricochets. Le premier fut le départ matinal du concours de pêche suivi l’après midi par la sortie proposée aux résidents du foyer «La Clape», suivie d’une monstrueuse paella pour tous, paella en musique et animation dansante d’ailleurs. Le dimanche se poursuivait par les 2ième puces nautiques sur le quai Jean Bouteille, qui, d’année en année progressent en quantité et en qualité. La matinée fut alors entrecoupée par une cérémonie de reconnaissance envers l’ancien capitaine du port, René Péréa pour se terminer par une mouclade comme Michel, le cuisto bénévole du club, a le plaisir de préparer avec le savoir faire qui est le sien.
Bravo aux trois présidents d’associations et leurs équipiers pour un week-end animé sur les quais du port, sur lesquels tombait un soleil de plomb.

LUNDI 02 juillet: 18 heures: Conférence -expo sur l'histoire de Narbonne-Plage

La nouvelle affiche de la conférence - expo que je ferai le 2 juillet à 18 heures, salle Henry de Montfreid, sous la mairie annexe , avenue du théâtre, vient de sortir.

Le thème: "Si Narbonne-Plage m'était conté..." .Sur la station depuis 1949, j'en connais, oh pas tout, mais quelques bribes et des anecdotes savoureuses que je vous livrerai à l'occasion de cette fin d'après-midi.

Les résidents du Foyer "La Clape" ont fait une belle balade

La Fête du Port n'est pas seulement dédiée aux vacanciers pour participer aux animations du club de voile (CNNP) ou du club de plongée (CSN) ou enfin à la grande fiesta organisée par l'ANPG (Association Narbonnaise de Pêche au Gros). La Fête du port, c'est aussi un grand après-midi d'altruisme mis en place depuis de nombreuses années par les pêcheurs sous l'égide du président Louis Madaule, aidé en cela par Jacky Sune pour l'accueil des résidents du foyer "La Clape" sis à Narbonne-Plage.

Le samedi après-midi, six capitaines de bateaux ont offert une promenade en mer à Patrick, Daniel, Franck, Lionel, Barbara, Gilles, Jean-François A. et Jean-François D. encadrés par la directrice Christiane Lotigié, la chef de service: Marie-Carmen Pascual et un éducateur Christian Barrau soit un encadrement sécurisant pour les résidents et sécurisé par les pêcheurs pour une promenade en mer inhabituelle pour eux. 

Un grand et emblématique capitaine honoré

René et Véronique bien entourés par l'équipe de l'ANPG

Depuis le 1er avril toujours la même question pour les vacanciers qui reviennent mouiller leur bateau: où est René? Eh bien chers amis, il faudra s’y habituer, René, ou plutôt René Péréa, capitaine du port a fait valoir ses droits à la retraite après 45 ans de vie professionnelle dont 42 ans dans la fonction publique territoriale dont , 37 ans au service du port de la Côte des Roses, et au service de tous.
Durant la Fête du Port, le président de l’ANPG, Louis Madaule et son équipe ont bien voulu mettre René sous les projecteurs en le mettant à l’honneur au cours d’une «mouclade» et un premier juillet, jour symbolique du début de saison estivale. René et Véronique, accompagnés de leur petite-fille ont reçu les honneurs de l’association, entourés qu’ils étaient par les équipiers du port: Arnaud Martinez, Rachid Chachoua, Patrick UChan et Elodie Samso (accueil portuaire et secrétariat) sans oublier Renaud Durand pour l’encadrement. 
Tandis que Madame se voyait remettre une magnifique orchidée, René, toujours discret mais oh combien efficace repartait avec un beau cadeau en savourant le travail accompli par son équipe au cours d’un apéritif plus que copieux offert par l’ANPG en promettant au président une implication plus importante au sein du club, maintenant que le temps ne manquera pas. 

L'avenue d'Aoste et l'avenue du port inaugurées

Dommage que le chemin piétonnier débouche sur les manèges!

Les résidents de la station ont reçu l’invitation et une bonne centaine a répondu présente. Sous un soleil de plomb, les organisateurs avaient prévu un chapeau de paille pour accueillir chaque invité.
Parti de l’Espace Dominique-Baudis, le cortège a suivi le nouveau tracé du cheminement piéton longeant le côté du centre médical, puis les trottoirs de la rue de la Fontaine de verre pour arriver, par un passage piéton surélevé, à l’avenue d’Aoste permettant ainsi de relier le camping La Falaise au front de mer (encombré à l’arrivée, par les manèges en été). Cette nouvelle artère piétonne a remplacé les « canisettes » tout le long de l’avenue et c’est une bonne chose.
Cependant, il est à remarquer la bonne idée des nouvelles plantations d’arbres qui, en grandissant vont produire une belle ombre afin de se protéger du soleil et créer une allée verte rafraîchissante et reposante pour un peu qu’on installe quelques bancs. Les toilettes publiques gratuites ont été déplacées et l’installation de sept nouveaux containers est du meilleur effet si nos concitoyens respectent l’hygiène et le tri sélectif.
Sur le front de mer, 58 nouveaux emplacements de stationnement ont été matérialisés tandis que l’avenue Charles-Trenet ou avenue du Port a été entièrement goudronnée comme le devant des villas avancées entre la rue Duguay-Trouin et la rue des Plies. Les nouveaux candélabres sont équipés de dispositifs permettant des économies d’énergie.
Les élus, le maire Didier Mouly en tête, accompagnés des élus référents de la station, Gaëlle Pavan et Alain Vico, se rejoignaient alors sur les Terrasses de la Mer pour les discours explicatifs.

Le Festival du Port samedi et Dimanche

Dans le cadre du "Festival du port" proposé ce samedi 30 juin et dimanche 1er juillet, les 3 associations implantées sur la base Navalia (La 4ième: la PSGS n'a pas eu son bail renouvelé par l'hébergeur) organisent les festivités comme suit:

Le Club Subaquatique de Narbonne (CSN) proposera des plongées découvertes,

le Centre Nautique de Narbonne Plage (CNNP) proposera : une découverte de la navigation en voile légère, voile habitable (env 45 min). Participation 5 € dès 15 ans,de la petite restauration (boisson, saucisse, frites, dessert 13 €/ personne) le samedi et dimanche à midi et des rafraîchissements pendant toute la manifestation.

L'ANPG (Association Narbonnaise de Pêche au Gros), proposera un concours de pêche le samedi matin, une promenade en bateau pour les enfants handicapés, une paella en musique le soir (18€) et le dimanche, les puces nautiques le matin dès 7H30 et une mouclade à midi(15€).

 

 

La Fête du port annonce l'été

Le dernier Week-end de juin marquera le grand début de la saison estivale au port. Le samedi 30, dès 9H, concours de pêche avec l'ANPG (Association Narbonnaise de Pêche au Gros); à 15heures, la traditionnelle promenade en mer offerte aux personnes handicapées par les capitaines de bateaux et le président de l'ANPG, Louis Madaule, suivi à 19H30 d'une paella géante avec animation musicale pour une participation de 18€ par personne.

Le lendemain, 1er juillet, grand déballage de puces nautiques sur le quai Jean Bouteille à partir de 7h30, suivi d'une fête spéciale pour l'ancien capitaine du port qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Tout ceci sera clôturé à 12h par une "mouclade" étincelante agrémentée de frites fraîches ,fromage et boisson pour une participation de 15 € par personne.

Les pêcheurs vous attendent nombreux afin d'illuminer le solstice dété.

Amicale journée du souvenir

Il y a des personnes qui ne regardent que leur nombril, d'autres, heureusement, ont un cœur gros comme ça ! C’est le cas de bien des membres de la Boule Lyonnaise de Narbonne-Plage. Deux membres hautement symboliques de cette association ont disparu prématurément et leurs amis se souviennent chaque année des meilleurs moments passés sur les cadres et des bonnes agapes qui entouraient ces parties de boules.

La présidente en tête, Martine Guinard, mais aussi tout le bureau dont Yvette et Gérard Gonnet, a décidé de ne célébrer les hommages qu’en une seule et belle « Journée du souvenir ». Ainsi en présence des veuves, Jacqueline Burgio et Maryse Massat, les amis ont honoré leurs mémoires au cours d’un tournoi amical sans omettre de passer à table autour d’une somptueuse paella. Peu importait le résultat. Seulement la convivialité et l’amitié ont régné en maîtres.
Les élus conviés ont honoré ou pas de leur présence la participation à cet hommage. Et c’est ainsi que Patrick François, conseiller départemental délégué aux sports est venu, à l’heure du dessert, remercier l’ensemble des participants tout en félicitant la triplette féminine qualifiée pour les championnats de France à Aurillac.

La MJC en difficulté mais qui résiste

L’assemblée générale de la MJC Narbonne Plage s’est tenue le 23 mai dernier. L’année 2017 était marquée par le départ de bénévoles freinant la réalisation de tous les projets d’autofinancement de l’association. Mais le soutien indéfectible des administrateurs a permis de garder le cap et maintenir notre participation annuelle à la semaine du développement durable (nettoyage de plage) ainsi que l’ouverture le mercredi après-midi pour l’accompagnement scolaire et les loisirs créatifs.
Les membres du conseil d’administration élus pour cette année sont: Thierry Couderc, Marc Azéma, Robert Colombiès, Michel Serrouart, Soah. Mur et Armelle Galopier. Ils oeuvreront au mieux pour la survie de cette structure sociale et citoyenne
De nouveaux bénévoles seront les bienvenus pour étoffer l’équipe afin de repartir du bon pied et prendre un nouveau souffle pour de nouveaux projets au sein de l'association.
Et «pourquoi pas un animateur professionnel mis à disposition par la municipalité pour nos jeunes de Narbonne Plage…?»

Les jeunes et talentueux poètes récompensés

Pas de fin d'année sans remise de prix : les enfants viennent avec plaisir, au mois de juin, recevoir leurs récompenses, après avoir participé au concours annuel de l'Association Terpsichore. Ce ne sont pas des exploits sportifs qui sont ici récompensés, mais les meilleurs poèmes écrits selon les propositions du Printemps des Poètes qui, en 2018, avait pour thème "l'ardeur". Les jeunes poètes ont traité ce sujet à leur manière : la plupart ont composé un acrostiche avec ce mot, comme Romane, Morgane, Marius, Bastien, Morgan; d'autres ont parodié la fable de La Fontaine "La cigale et la fourmi" : Nolann, Raphaël et Lucien. Tous ont reçu un beau diplôme des mains de Marie-Andrée Balbastre et des livres de poésie. Les aînés se sont réjouis de la présence, salle Monfreid, de la jeune génération prête à prendre le relais. L'écrit et l'amour des mots restent un bien précieux à se transmettre de génération en génération. Pour souhaiter à tous un bel été, voici le poème de Mathis auréolé de rayons de soleil :

Ardeur de l'été

Le soleil

nous réveille tôt le matin.

Il scintille de mille feux.

Les lézards font bronzette

en regardant les papillons,

ils s'en lèchent les babines.

Voici l'ardeur de l'été.

Mathis

Les dames de la boule lyonnaise, reines des cadres

La capitaine, au centre, est tout sourire

Le week-end dernier, les dames de la Boule Lyonnaise de Narbonne-Plage se sont distinguées aux championnats départementaux féminins de boules lyonnaises disputés en triplettes et quadrettes. Les parties étaient délocalisées à Port la Nouvelle et Sigean.
La capitaine d’équipe, Yvette Gonnet, et sa partenaire Martine Guinard (présidente du club) se sont adjoint une équipière de Castenaudary, Monique Fournès, pour former une triplette de choc qui a largement fait son chemin. Qu’on en juge. Le samedi à Sigean, après les matches de poule qu’elles ont remportés, elles se sont également qualifiées pour les barrages d’où elles sont également sorties vainqueurs.
Une bonne nuit de repos et les voilà reparties le dimanche à La Nouvelle pour disputer trois parties contre les équipes de Sigean puis les Cheminots de Narbonne et Trèbes. Les parties ont été remportées haut la main mais malheureusement elles ont dû s’incliner contre Trèbes sur le score de 11à 10 avec une fin de partie haletante puisque les adversaires menées au score ont tout tenté pour gagner en tirant le but et en réussissant leur coup! Chapeau! Mais bravo quand même à nos championnes qui ont battu les Cheminots de Narbonne avec brio. Ce dimanche à La Nouvelle pour les championnats régionaux elles ont réussi à battre les autres équipes de la région et se qualifier pour les "France" qui auront lieu à Aurillac en juillet prochain.

Un campement sauvage sur la Route Bleue

On aperçoit le traditionnel chapiteau pour abriter les offices

Depuis dimanche après-midi, les promeneurs habitués de la route bleue ont eu l'agréable surprise de découvrir un nouveau camping sauvage à l'entrée de la voie.

Sur un terrain vierge laissé vide pour accueillir un parking pour les événements estivaux futurs, un très grand nombre de caravanes (environ 150) se sont installées. Ce terrain appartient au Domaine de Rouquette . Les évangélistes sont installés jusqu'au 24 juin prochain.

A l'entrée de nombreux containers à ordures ont été installés tandis que les alimentations diverses traversent le chemin pour être branchées.

Une belle boucle botanique des Karantes aux Exals

Excellente initiative que cette idée de chemin botanique implanté au pied des falaises de la Clape, côté Karantes et menant aux Exals sur le terrain municipal acquis il y a une quinzaine d’années.
Une cinquantaine de panneaux indicateurs au pied des plantes et arbustes montrent la richesse de notre terroir trop souvent ignorée. Trois grands panneaux d’information indiquent au public le chemin à suivre et la boucle à effectuer en même temps que quelques consignes.
Oh certes, et inévitablement, toutes les espèces ne sont pas inventoriées, mais la précision des informations sont de nature à inviter les curieux promeneurs à poursuivre leurs investigations et apprendre encore et toujours la richesse de notre milieu naturel qu’il faut protéger. D’ailleurs, on pourrait imaginer un partenariat avec les associations impliquées dans cette réalisation et l’école Gaston Bonheur, ou les petits narbonnais du centre aéré municipal et bien d’autres actions.
L’ancien professeur de sciences naturelles apprécie cette initiative pédagogique et le citoyen regrette cependant qu’il n’y ait pas de continuité avec le chemin de la falaise afin d’élaborer un rendez-vous éducatif de promenades en famille ou entre amis. Et si cette idée de continuité faisait son chemin, il ne serait pas inutile de rendre ce chemin botanique plus accessible en effectuant quelques travaux d’aplanissement de la voie. Enfin, ce magnifique chemin pourrait également inviter les propriétaires de la gent canine à respecter les lieux en faisant preuve de civisme ici comme ailleurs.
Mais ne «roumégons» pas. La belle réalisation n’en est qu’à son début. Il faudrait peut-être poursuivre par exemple, en identifiant les oiseaux très nombreux sur le site.

Lundi 2 juillet à 18H salle H. de Monfreid

En collaboration avec l'association "Terpsichore" présidée par Marie-Andrée Balbastre je vous propose une conférence-exposition  (voir affiche ci-dessous) au cours de laquelle je vous conterai l'histoire de la station pimentée par quelques anecdotes.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes malveillantes croient, je ne suis pas un passéiste mais je m'inspire très souvent de la pensée et de la parole d'un grand maire (Georges Frêche) qui a transformé Montpellier: "on ne construit le futur qu'en connaissant l'histoire et le passé des lieux." 

Et le projet structurant que ce feu maire a mis en place  pour la métropole héraultaise était soutenu par une très forte volonté politique pour le bien de sa ville qu'il a transformée. 

Une fête prometteuse pour le tennis

les récipiendaires

Samedi 9 juin la fête du tennis a rassemblé une quarantaine de «mordus» de la petite balle jaune. Parents inquiets sur les bords des courts et enfants attentifs aux conseils du professeur Jérôme, ont passé les tests de 10h à 12h30.
La réussite était au rendez-vous pour la totalité des impétrants et c’est avec un grand sourire et un ouf de soulagement qu’ils ont pu recevoir leurs récompenses et écouter les encouragements du président Michel Million - Brodaz qui remercia les parents venus nombreux à cette fête généreuse. Il ne manqua pas de souligner, outre le succès matériel de cette fête, le succés sportif essentiellement dû au sérieux et à la compétence du moniteur Jérôme pour son sérieux et sa compétence en même temps que son engagement personnel auprès de cette structure du Narbonne-Plage Tennis-club.
Après les mots du président, chaque enfant a reçu son lot et son diplôme avant de s’asseoir autour d’une table copieusement garnie pour le repas de midi. Dans l’après-midi, les parents se sont essayés à ce sport pour une découverte ou un nouvel apprentissage, bref, une journée très réussie grâce à la bonne volonté et le coeur de Michel, Marie-Josée et Jérôme.

Une distribution des prix pour les jeunes poètes le Lundi 4 juin

L'édition 2017 avait connu un franc succès

Le Lundi poétique du lundi 4 Juin aura lieu à 18h salle Henri de Montfreid sous la mairie annexe.Les enfants poètes seront tout particulièrement mis à l'honneur en cette fin de saison

Une belle petite distribution de prix réunira petits et grands poètes qui ont participé au concours annuel de l'association Terpsichore. Les jeunes lauréats recevront leurs récompenses. Et les aînés, auteurs déjà confirmés, pourront dialoguer avec eux sur la poésie, la publication de leurs livres..etc.Le thème de la soirée sera libre mais pourra laisser place à des lectures de poèmes sur l'enfance.Ouvert à tous

 

 

La semaine du développement durable: 1/2

Les actions se multiplient pour mettre en exergue une semaine essentielle. Initialement prévue lundi, l’action fut remise à mercredi à cause d’une météo offrant comme jamais, une pluie battante.
Le nettoyage de la plage s’est déroulé de 14H00 à 15H30 du PS 1 au PS3 et du PS1au PS2, autant sur la plage que sur le front de mer dans le cadre de la semaine du développement durable. La MJC de la station, organisatrice de l’action a montré encore une fois une couleur verte de sa palette d’actions citoyennes.
Le partenaire, la Ville de Narbonne, a fourni sacs et gants, quant aux participants, la composition intergénérationnelle du groupe montrait bien l’attrait de cette action pour toute la population. Autour des membres de la MJC locale, nous trouvions les membres des structures comme l’ESAT de Narbonne-Plage et ceux de son foyer d’hébergement, le foyer municipal et quelques personnes venues de la cité - mère soit une quarantaine de volontaires emmenées par Gaëlle Pavan, conseillère municipale déléguée à la station.
Les déchets ramassés sont toujours les mêmes,les nuisances de la société de consommation: mégots, bouteilles, plastiques divers, pailles, roue de vélo, cotons-tiges...La citoyenneté-réflexe demandera encore bien des années d’éducation! La bonne ambiance de travail se terminait autour d’un rafraîchissement fourni par la MJC.

 

La semaine du développement durable 2/2

Les élèves et l'encadrement

La semaine nationale du développement durable aura connu sur la station deux actions importantes. Après la plage et le front de mer, le port n’était pas oublié.
Le Club Subaquatique Narbonnais (CSN) a pris le relais de la MJC. Autour de Vanessa Méric, professeur de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) les élèves de seconde professionnelle « gestion des milieux naturels » du lycée Martin Luther King de Narbonne ont approché de très près la citoyenneté écologique. La rencontre avait pour but de faire découvrir à une quinzaine d’adolescents le rôle de veille environnementale joué par les plongeurs du CSN et leur implication dans différents projets en sciences participatives dont celui de la protection de la laisse de mer jouxtant les quais du port . Après une petite heure de théorie pédagogique en salle, les élèves ont sillonné la plage pour ramasser divers déchets, repérer des pontes d’animaux marins et relever les dépôts d’algues.
Beaucoup de connaissances à acquérir ou à confirmer pour eux mais oh combien utiles pour leur éducation citoyenne

Le Tennis Cub en fête le 9 juin

Une fête 2017 réussie

Le Tennis club de la Côte des Roses organise avec le Comité de l’Aude de tennis, la Fête du tennis le samedi 9 juin. Le président Michel Million-Brodaz saura accueillir toutes les personnes et leurs enfants au siège et sur les courts du chemin de la fontaine dans un local jouxtant Evasport.
À partir de 10 heures, les enfants accueillis par des éducateurs subiront les tests nécessaires afin de vérifier leur niveau et leurs performances pour leur classement catégoriel. 

À 12 h 30, un repas en commun sera pris avec les parents, les enfants et l’encadrement puis à 14 h 30, les matches reprendront jusqu’à 16 h 30, heure propice à la remise des cadeaux. 

Le président Michel et la secrétaire Marie-Josée vous remercient par avance de votre participation. 

Fin pluvieuse pour la fête du cerf volant

Week-end terminé pour les passionnés de cerfs-volants. Si le samedi fut une journée de démonstrations en tous genres et l’étalage de couleurs éclatantes et de bestioles colorées étincelantes, le dimanche a vu la présence sur la promenade de stands divers directement liés au développement durable très à la mode sur la Côte des Roses. La météo collaboratrice (vent d’Est) a très bien aidé les pilotes et la matinée fut consacrée à des exercices de voltiges pendant lesquels les pilotes ont fait montre de leur talent et de leur maîtrise pendant que les spectateurs écarquillaient leurs yeux afin de ne rien perdre de ce festival de couleurs vives et chatoyantes.
Cependant, une chaleur lourde et étouffante entre midi et deux n’épargna pas le public qui, après les avertissements du tonnerre, a fui à travers les très grosses gouttes de pluie pour reprendre les véhicules, laissant la place aux spectateurs de l’après-midi, toujours aussi nombreux et passionnés par les acrobaties des machines. Malheureusement, une grosse averse viendra perturber la fin des festivités et induire le sauve-qui-peut des vacanciers venus admirer le spectacle.
Dommage ! À l’an prochain.

Des papillons géants très colorés dans le ciel narbonnais

La météo sera bonne, le petit (?)vent devrait être de la partie, la foule des grands jours est attendue sur le sable et la promenade du front de mer, les "Natur'ailes" auront lieu samedi 26 et dimanche 27.

Cette animation est très ancienne puisque la 1ère édition a eu lieu en 2000 soit 18 ans d'existence avec un très long entracte de plusieurs années pour une reprise de la manifestation en 2015. Cette 4ième édition, nouveau format, va réunir des champions de la spécialité venus de toute l'Europe et de France bien évidemment. De nombreux ateliers pour enfants seront installés sur le sable, et samedi, l'animation accueillera en plus un marché des producteurs locaux et des artisans tandis que dimanche la journée sera plus spécialement dédiée à l'environnement. 

Une information publicitaire imprécise

La lecture du N°18 de « Narbonne et Vous » nous propose une série de fausses informations dont les auteurs n'ont pas à être fiers

Que ne voudrait-on pas nous faire avaler comme couleuvres ? Nous faire prendre des vessies pour des lanternes?


A la lecture des pages 6 et 7 de « Narbonne et vous » de mai 2018, les élus ont joué à un concours de contre-vérités.
Le mélange des genres est pratiqué honteusement entre investissements PRIVES et investissements PUBLICS. 
Ex: investissement privé: j'ai été obligé de refaire le crépi de ma clôture parce que les vacanciers urinent dessus quand ils viennent reprendre leur véhicule sur le trottoir ou le parking. La personne morale a payé.
Ex: investissement public: le goudronnage des rues et places. La Ville a payé.


Reprenons le mesclun des investissements décrits:
1-Aire d’accueil des camping-cars : terrain cédé en DSP à une société privée, non seulement elle ne coûte rien aux finances municipales mais on peut imaginer qu’elle rapporte à la Ville.
Donc EXIT 550 000 €
2- résidence SAPHIR : non seulement c’est une société privée qui va construire et investir sur un terrain qui a déjà rapporté 1 million d’euros à la Ville mais en plus la dite société va faire des bénéfices dessus. Et c'est normal.
Donc EXIT 2 500 000 €
3-Installation d’un supermarché : 3 à 4 000 000 €, là encore, investissement privé, donc aucun denier public.
Donc EXIT : 3 à 4 000 000 € (pour le décompte nous prendrons le terme médian 3 500 000 €)
4- Travaux camping La Falaise : là aussi, camping donné en DSP à une société privée, donc aucun investissement municipal et on peut imaginer le rapport financier de la convention
Donc EXIT : 6 000 000 €
SOIT :
Un TOTAL pour ces 4 points d'un montant de 12 550 000€ d'investissements PRIVES
A comparer aux 13 millions d’investissements affichés dans le titre, cela nous fait dire qu’on se gargarise ! Et qu'on ne s'y retrouve pas puisqu'il ne reste que 450 000€ d'investissement PUBLIC

Et ce n’est pas fini,


5-La réhabilitation du Front de mer avait été programmée et budgétée en 2013/2014 par l’équipe de Jacques Bascou, donc, après avoir reporté ces crédits ou les avoir réaffectés, ils n’ont pas été dépensés pour Narbonne-Plage ! Donc les 900 000 € ne sortent pas des budgets de l'équipe municipale actuelle! Mais c'est TB de continuer l'oeuvre de son prédécesseur Jacques Bascou.


Question: pourquoi un panneau indicateur des travaux indiquait 650 000€ en novembre 2017 puis rectifié à 900 000 € en décembre. Qui croire?
Restent donc :
6- Nouveau parking au créneau naturel (l’ancienne aire camping-cars appartenant aux propriétaires de l’Aquajet, une négociation en cours ne nous permet pas d’en dire plus) NON CHIFFRé
7- Le réaménagement de l’avenue d’Aoste : 150 000€ : OK.
A ce propos, une lettre datée du 07/03/18 adressée aux riverains nous présente un investissement de 190 000€ et là 150 000€. Cherchez l'erreur?
Et encore... la présentation ne donne aucune indication sur l'implantation des bacs des ordures ménagères enterrés et la hauteur de l'implication financière du Grand Narbonne!
8- Le sentier littoral et botanique : 50 000€ OK. Attendre et voir. Pour le moment : RIEN


Soit un total de 200 000 € de gros investissements en 4 ans de mandat municipal, c’est BIEN PEU. 50 000 €/an. Le prix d'une belle berline!
NB: La vente du terrain des Lavandes a rapporté à la Ville 1 000 000€. Faites les comptes!
A connaître: pour les investissements privés et publics les élus ont apposé leur signature dans les contrats et avenants de ces actions. 

Quant à l’encart : "725 places de stationnement créées", invitons les élus à venir voir sur l’avenue d’Aoste, la place des Dauphins, la place des Oursins et les trottoirs adjacents la pagaille qui règne sur le stationnement les WE d'été ou de beau temps alors que les places arrières : espace Baudis par exemple sont vides !
A ce propos, il a été créé 33 places sur la placette du Bd de la Méditerranée (ex-emplacement des manèges) TB, mais à quel prix? La fête foraine a déménagé sur le front de mer, Il a fallu effectuer les branchements nécessaires. Les caravanes des propriétaires forains ont été logées sur le parking du Théâtre de la Nature surprimant d'autant des places de stationnement. Et les réseaux?

Une association sportive et citoyenne

La Boule Lyonnaise n’est pas seulement une association sportive qui vient de terminer sa saison hivernale. C’est aussi une association citoyenne usant du dicton « Aide toi, le ciel t’aidera ».

Pour montrer l’exemple, Martine Guinard et sa joyeuse équipe de boulistes  a pris l’initiative de nettoyer le club mais aussi les extérieurs proches du siège social. Afin de préparer du mieux possible la saison estivale et accueillir les joueurs-vacanciers, un après-midi de mai fut l’occasion  pour la présidente de réunir les volontaires, dames et hommes du club, pour un nettoyage de printemps du meilleur effet. Le résultat est propre et net. Exit les mauvaises et hautes herbes, exit les détritus divers jetés à même le sol, place nette a été faite. Un grand bravo pour cette heureuse initiative  en espérant une gratification pécuniaire au moment de l’attribution des subventions.

 

Un tournoi confraternel

nos joyeux boulistes

La Boule Lyonnaise cultive avec art et manière la réception de ses amis. Ainsi, ce vendredi de mai, Martine Guinard et ses amis (es) ont convié les joueurs de la Boule d’Or de Narbonne à un amical tournoi. Emmenés par Hervé Cormary, le président de la Boule d’Or qui est pour l’instant dépourvu de terrains de jeu , les aficionados narbonnais: Hervé, Serge, puis Serge (ancien Champion de France de la spécialité), Michel et Renaud, ont honoré l’invitation de la Boule Lyonnaise de la station pour participer à un tournoi haut en couleurs et tout à fait sympathique. Si la Boule d’Or a amené les coupes d’honneur offertes par Patrick François, conseiller départemental, la Boule Lyonnaise de Narbonne-Plage a offert la réception autour d’un copieux apéritif assorti de fines mises en bouche